Arrondissement : 1er

Suite à l’expropriation des habitants et à la démolition des logements insalubres du quartier de la Bourse en 1911, différents architectes sont consultés afin d’y réaliser 500 logements. Il faudra cependant attendre les années 1950 pour que le projet soit repris et remanié par l’agence Boileau et Labourdette, à la demande de Gaston Defferre, alors maire de Marseille. Les modifications consistaient à intégrer au projet initial un parking souterrain couvert d’une place, ainsi qu’une galerie commerciale.

Occupé à partir de 1962, le groupe d’immeubles de la Bourse propose 500 logements ou bureaux répartis en quatre bâtiments : trois tours et une barre. D’autres barres, de plus faible élévation, ainsi qu’une galerie commerciale étaient prévues mais n’ont pas été réalisées en raison de la découverte du site archéologique de l’ancien port de Marseille, actuel « Jardin des Vestiges« .

La structure poteaux-dalles des immeubles, en béton armé, a été mise au point en collaboration avec l’ingénieur Jean-Louis Sarf. Elle est soulignée, en façade, par un revêtement de pierre dure formant une trame régulière. Les immeubles sont tous couverts d’un toit-terrasse, la barre se distinguant par un étage d’attique couronné d’un auvent, décor seulement esquissé au sommet des tours.

A la base des façades est et ouest, d’élégants pilotis en V complètent esthétiquement le massif pilier porteur. En façade sud, au rez-de-chaussée, de profonds auvents abritent des commerces. Au nord, des auvents plus étroits signalent les espaces d’accueil et de circulation.

A l’intérieur, les escaliers préfabriqués et les ascenseurs débouchent directement sur les appartements traversants, éliminant les couloirs.

La quasi-totalité des cloisons des appartements sont non-porteuses, ce qui a permis aux occupants de modifier au fil des années le plan des logements à leur gré.

Les Tours sont classées depuis 2007 au patrimoine du 20ème siècle.


Jean Henri-Labourdette

tours-labourdette-marseille-3Fils de l’industriel carrossier, il fut élève à l’École nationale supérieure des beaux-arts, il entre dans l’atelier de Charles Lemaresquier. Il fonde en 1945 avec Roger Boileau le cabinet Boileau-Labourdette.

Celui-ci est transformé en une vaste agence à partir de 1961, comprenant une agence d’architecture (la Suabla) et un bureau d’études techniques (la Sethia). L’agence existe toujours mais sous un autre nom, « Synthèse Architecture».

Représentant du Mouvement Moderne, Jacques Henri-Labourdette s’est fait connaître en France pour ses réalisations, marquées du sceau du modernisme et de l’innovation technique. Réputé pour ses grands ensembles, il a travaillé en étroite collaboration avec des bailleurs sociaux tels que l’OCIL chargé du 1 % logement ou encore la SCIC, société immobilière de la Caisse des dépôts et consignations. On estime qu’il a construit 65 000 logements au cours de sa carrière.

Il occupe la fonction d’architecte-conseil de l’État pendant 17 ans. Il est nommé en 1968 conseiller technique du ministre de l’Équipement, Albin Chalandon, promoteur de la maison individuelle industrialisée.


Principales réalisations de Labourdette
tours-labourdette-marseille> 1949-1952 : reconstruction des quartiers sud de Beauvais
> 1951-1961 : Gare routière de Clermont-Ferrand avec Valentin Vigneron
> 1955 : Immeuble de l’Épargne de France, Paris
> 1955-1970 : grand ensemble de Lochères à Sarcelles, en collaboration avec Roger Boileau
> 1959-1969 : quartier du Sanitas à Tours (Indre-et-Loire) (3 000 logements)
> 1960 : Tour Albert avec Édouard Albert et Roger Boileau, première tour d’habitation à Paris avec ossature tubulaire en acier.
> 1960-1962 : Les Labourdettes, complexe immobilier composé de 3 tours, projet Gaston Castel, cours Belsunce à Marseille (labellisé « Patrimoine du xxe siècle » en 2007)
> 1962-1966 : grand ensemble du Domaine Gazier à Choisy-le-Roi-Orly (Val-de-Marne)
> 1966 : le Clos-Guillaume, Val d’Yerre, Quincy-sous-Sénart (Essonne)


SOURCES Wikipédia & Drac PACA
PHOTOS Archives & Google Street Map & Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com

Dominique
Avis
Pas d'avis pour le moment. Vous souhaitez être le premier ?
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches