Arrondissement : 2ème

Yves Lion a conçu le projet d’une tour à la typologie innovante, d’une hauteur initialement prévue de 113 m, avec 25 000 m2 de surface. A l’origine cette tour mixte devait abriter un hôtel de 200 chambres, une résidence de tourisme de 150 chambres et des logements de haut standing dans ses derniers étages…mais en décembre 2016 l’annonce est faîte de réduire sa hauteur de moitié, passant de 113…à 56 mètres ! Le but ? Libérer un peu la skyline de l’ensemble des tours de la zone. Le nom de tour Horizon devrait également évoluer…elle se nomme actuellement Tour C avant sa nouvelle dénomination.

tour-horizon-yves-lion-marseille-2

Le projet initial de 113 mètres

Les Quais d’Arenc (anciennement nommées Tours SAS Suède) est un projet de gratte-ciel de bureaux et de logements de haut standing lancé par le promoteur Constructa dans le quartier d’Euroméditerranée, le nouveau centre d’affaires de Marseille.

3 tours composeront le projet, celles des architectes Jean Nouvel (La Marseillaise), Yves Lion (Tour Horizon) et Jean-Baptiste Piétri (H99). Elles mesureront 135, 56 (113 initialement) et 99 mètres de haut. Le projet intègre également un autre bâtiment d’une cinquantaine de mètres, Le Baltazhar conçu par l’architecte Roland Carta.

Yves Lion est un architecte urbaniste et professeur français né le 1er juillet 1945 à Casablanca.

Après avoir travaillé chez Hamoniau, Gagès, Buffi, Yves Lion obtient son diplôme à UP6 en 1972. Il commence parallèlement à pratiquer la photographie d’architecture en Europe.

Dès cette époque, il prend part aux débats visant l’émergence d’une « architecture urbaine », circonstancielle, qui participe d’une volonté : un « retour à la ville ». Il crée son agence à Paris en 1974, qui compte aujourd’hui 7 associés et une cinquantaine d’architectes, urbanistes, paysagistes, ainsi qu’un bureau à Séoul en Corée.

Sur le territoire français, il construit de nombreux logements sociaux (un thème très présent dans l’activité de son agence) et privés, notamment à : Villejuif, Marne-la-Vallée, Saint-Denis, Pantin, Vitry-sur-Seine, Boulogne-Billancourt, Montreuil, Aubervilliers, Noisy-le-Grand, Rennes, Marseille, Bordeaux, Lyon, Strasbourg, Grenoble, Blagnac, Champs-sur-Marne… mais aussi à Paris. À ce jour, environ 6 000 logements sont construits ou en cours de réalisation.

tour-horizon-yves-lion-marseille-3

Le projet initial de 113 mètres

Référence internationale en matière d’urbanisme, Yves Lion réalise des études territoriales et des projets d’aménagement d’envergure en France et à l’étranger :

La Plaine Saint-Denis, avec le groupe Hippodamos 93 ; le projet de cohésion urbaine des quartiers sud de Grenoble ; le quartier du Neuhof de Strasbourg (Prix de l’aménagement urbain 2009) ; la « création » de Masséna-Bruneseau à Paris Rive Gauche ; la cité de la Méditerranée (Euroméditerranée 1) à Marseille ; le développement du « Cœur du Cluster Descartes » sur les communes de Champs-sur-Marne et Noisy-le-Grand (1 500 ha)…

En Afrique du Nord, il travaille sur des projets à Fès, Rabat, Casablanca, Tunis ; en Arabie Saoudite, il gagne le concours des lieux saints de la Mecque. Il a participé également à de nombreuses consultations internationales :

Anvers, Bâle, Strasbourg/Kehl, Berlin, Beyrouth, Casablanca, Tétouan, Tokyo, Tripoli (Libye), Séoul, Daejeon (Corée du Sud), etc. Il est en outre, avec le groupe Descartes, l’une des dix équipes choisies lors de la consultation internationale pour l’avenir du Paris métropolitain « le grand pari de l’agglomération parisienne ».

Il réalise des équipements publics : le Palais de Justice de Lyon ; le Musée franco-américain de Blérancourt ; la Cité des congrès de Nantes ; la rénovation du Musée des beaux-arts de Dijon ; l’Ambassade de France à Beyrouth ; le Lycée Français Charles de Gaulle à Damas ; à Paris, l’Institut des Cultures d’Islam, la Cité de l’Économie et de la Monnaie ; l’Institut de physique du globe de Paris ; le Pôle des langues et civilisations.


Distinctions

> 1983 – Équerre d’argent, mention spéciale : Palais de Justice de Draguignan
> 1983 – Chevalier des Arts et des Lettres
> 1989 – Équerre d’argent pour le Musée franco-américain de Blérancourt
> 1993 – Marble Architecture Award Carrara pour le Musée franco-américain de Blérancourt
> 1996 – Officier des Arts et des Lettres
> 2003 – Équerre d’argent pour l’ambassade de France à Beyrouth
> 2004 – Pyramide d’or et Pyramide de vermeil du logement durable avec Apollonia, décernées par la Fédération Nationale des Promoteurs Constructeurs
> 2005 – Chevalier de la Légion d’honneur
> 2007 – Grand Prix de l’urbanisme
> 2009 – Prix de l’aménagement urbain avec la Ville de Strasbourg, pour le projet du Neuhof
> 2010 – Officier de l’Ordre national du Mérite


Dominique
Avis
Pas d'avis pour le moment. Vous souhaitez être le premier ?
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches