Arrondissement : 2ème

La Tour CMA CGM est le plus important immeuble de grande hauteur à usage de bureau de la ville de Marseille. Située dans le quartier d’affaires Euroméditerranée et dans le quartier officiel d’Arenc, cette tour conçue en 2010 par l’architecte irako-britannique, Zaha Hadid dans un style déconstructiviste, abrite le siège social de la compagnie de transport maritime CMA CGM, le 3e groupe mondial de transport maritime en conteneurs.

Haute de 145 m, il s’agit de la plus haute tour marseillaise et de la troisième plus haute tour de province après la Tour Incity (202 mètres) et la Tour de la Part-Dieu (165 mètres), à Lyon. Elle rassemble sur un seul site 2 700 employés CMA CGM auparavant répartis sur 7 sites différents.

Les lots terrassements, fondations, structure, gros-œuvre ont été confiés à l’entreprise Grands travaux de Marseille (GTM). À la tour s’ajoute un bâtiment annexe qui contient des locaux techniques, 5 niveaux de parking souterrain, un restaurant d’entreprise et les salles informatiques.


Contexte

tour-cma-cgm-marseille-5La construction de la tour CMA CGM est un des résultats du programme Euroméditerranée consistant à restructurer complètement plusieurs quartiers jouxtant le port de Marseille.

Elle constitue la première grande réalisation sur le site de Euroméditerranée, et était considérée à son lancement par les médias comme le « nouveau phare » de la ville.

Mais, sa construction fut motivée par son PDG, Jacques Saadé, car l’entreprise se trouvait à l’étroit dans ses anciens locaux : un bâtiment jouxtant la tour (le siège actuel), revendu au conseil général des Bouches-du-Rhône. Le bâtiment se situe au cœur du quartier d’affaires de Marseille.

Une station de tramway nommée « Arenc-Le Silo » placée au pied de la tour a été livrée le 27 mars 2010. Elle a pour principal objectif de faciliter l’accès aux transports en commun aux nombreux emplois liés à l’activité du groupe CMA CGM à Marseille. Une gare SNCF situé au pied de la tour, nommée « Euroméditerranée-Arenc », a ouvert ses portes le 3 février 2014.


Caractéristiques

phare-de-la-digue-du-large-marseille-2La tour mesure 145 m de haut. À la demande du maire, Jean-Claude Gaudin, la tour ne dépasse pas Notre-Dame-de-la-Garde, qui domine la ville de ses 154 m, symbole de la ville depuis 1864.

Sans cette restriction, la tour aurait été certainement plus haute vu les besoins de l’entreprise.

Il y a 75 m dans la plus grande dimension du plateau, et on compte 33 niveaux de grande hauteur (2,80 m sous le plafond). La surface hors œuvre nette est de 64 000 m2. La capacité d’accueil est de 2 700 personnes. 15 ascenseurs, dont 10 à grande vitesse (7 m/s soit 25,2 km/h), assurent les déplacements. Il existe 5 niveaux de parking (770 automobiles & 200 deux-roues).

L’immeuble comprend 53 000 m2 m de surface vitrée totale. 65 000 m3 de béton ont été nécessaires, soit 168 000 tonnes. L’ossature de la tour est composée de 1 172 poteaux en béton érigés depuis le sol. La construction a également nécessité 6 000 tonnes d’acier et 100 000 m3 de terrassement.

Le coût est proche de 300 millions d’€. Tous les poteaux ont des inclinaisons différentes, le béton les composant a été spécialement conçu pour la structure de cette tour ; en effet, elle doit supporter des contraintes spécifiques dues au choix architectural et à l’emplacement du bâtiment. La structure doit en outre résister à des vents supérieurs à 200 km/h.


Aménagements particuliers

tour-cma-cgm-marseille-4La tour a une capacité de 2 700 postes de travail, le Restaurant d’entreprise de 800 places, l’auditorium de 190 places. L’immeuble comprend également un musée maritime, une salle de fitness et des salles de formation. À l’origine, un restaurant panoramique ouvert au public avait été promis au sommet, mais officiellement pour des raisons d’espace, cet aménagement a été abandonné.

Le hall de la tour devait à l’origine contenir le plus grand aquarium privé d’Europe, un souhait de Jacques Saadé, PDG du groupe CMA CGM ne cachant pas sa passion pour l’aquariophilie, qui ne sera pas réalisé en raison de précautions techniques.

Une grande partie des aménagements intérieurs de la tour et de son annexe ont été imaginés par Jacques Saadé, en collaboration avec l’architecte Zaha Hadid, née le 31 octobre 1950 à Bagdad, en Irak, une figure du mouvement déconstructiviste. L’architecte est décédée le 31 mars 2016 à Miami. Elle fut lauréate du prix Pritzker 2004, le Nobel des architectes.

Quelques œuvres d’art remarquables participent de la décoration intérieure et extérieure, notamment un bronze monumental Le Génie de la mer du sculpteur Carlo Sarrabezolles qui trône désormais devant l’édifice et deux grands panneaux en laque d’or signés Jean Dunand en 1935 « la conquête du cheval et la pêche » pour décorer le fumoir première classe du paquebot Normandie et qui aujourd’hui ornent la grande salle du conseil au 31e étage de la tour.

Dates Clés

Le début des travaux a lieu en juillet 2006. Les fondations sont terminées en mars 2007 ; la cérémonie de pose de la Première Pierre suit le 23 mars 2007. Le noyau atteint le 33e et dernier étage fin juin 2008.

La fin des travaux de béton date d’octobre 2008, la fin des travaux des façades extérieures de mai 2009, la fin de la pose des revêtements extérieurs d’août 2009. La livraison du bâtiment, initialement prévue pour le troisième trimestre 2009, a été repoussée au quatrième trimestre 2010.


SOURCES Wikipédia
PHOTOS Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com & CMA CGM

Dominique
Avis
Pas d'avis pour le moment. Vous souhaitez être le premier ?
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches