Arrondissement : 7ème

Le Sémaphore de Pomègues sur le Frioul a été désarmé le 3 janvier 1999 au coucher du soleil. Il assurait cette veille depuis 1806, année de sa construction, face à la rade de Marseille. Des travaux de rénovation ont été entrepris en 2017.

semaphore-de-pomegues-frioul-marseille-3À sa création par Louis Jacob sous Napoléon Ier, le premier sémaphore était un poste de défense établi sur la côte, chargé de surveiller les approches maritimes et de signaler par signaux optiques toute activité ennemie (le mot sémaphore vient du grec sema : signe et phoros : qui porte).

Dans la deuxième moitié du xixe siècle, les sémaphores sont avec leur capacité télégraphique conçus comme un canal de communication, le seul pour l’époque en tout point de la côte entre les navires et la terre, notamment les armateurs.

D’ailleurs, les sémaphores étaient des bureaux télégraphiques à part entière.

semaphore-de-pomegues-frioul-marseilleL’aspect de surveillance complète ce rôle central : « Chaque poste sémaphorique est un œil – et un œil vigilant – ouvert sur la mer pour voir tout ce qui s’y passe. »

Le site était armé en 1947 de 4 canons 95 mm Lahitole Mle 1888 sur affût de côté.

Aujourd’hui, le sémaphore est un poste de surveillance en bord de côte qui assure des missions diversifiées qui vont de l’assistance à la navigation jusqu’à la surveillance du territoire en passant par la régulation du trafic maritime et de la pêche.


SOURCES Wikipédia & Sudwallsuperforum
PHOTOS Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com


FICHE A SUIVRE
Dominique
Avis
Pas d'avis pour le moment. Vous souhaitez être le premier ?
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches