Catégorie : Centres Culturels
Arrondissement : 2ème

Le J1 a été édifié en 1930 sur les quais de la Joliette par la société Eiffel. Ce géant d’acier et de béton avait jusqu’ici des allures de forteresse imprenable pour le grand public. Faisant office de gare maritime, il n’était accessible qu’aux voyageurs arrivant ou débarquant de Tunisie et d’Algérie. Puis il est devenu un des lieux phares de Marseille Provence 2013, Capitale de la Culture. Son emplacement stratégique a ensuite été au centre de vives négociations entre la mairie et la direction du Port…on a évoqué un Casino, un Aquarium, un accueil pour yacht de luxe. Puis la mairie devait y installer mi 2016 le MJ1, un nouveau Pavillon M, vitrine du savoir-faire et de la culture de la métropole avec la vocation d’animer le lieu portuaire jusqu’en décembre 2018…mais un nouvel appel à projet a été passé par le Port en juin 2017.

Jusqu’à sa libération en 2021, les bateaux accostent toujours de part et d’autre du bâtiment. Le J1 a en effet conservé sa vocation portuaire : rez-de-chaussée et premier étage restent réservés au trafic de voyageurs.

Seul son second niveau, en partie inutilisé, a été réaménagé en espace culturel en 2013 pour Marseille Capitale Européenne de la Culture par le Grand Port maritime de Marseille.

Il a ainsi été ouvert au public pour la première fois et est devenu un lieu de rendez-vous situé au cœur de l’activité portuaire.

Au niveau supérieur du bâtiment, sur un plateau ouvert de 6 000 m2, se trouvaient pendant l’année 2013 :

un espace d’exposition de 2 500 m2 ; le convivial Atelier du large comprenant la galerie La Jetée, la galerie des Quais et celle des Chercheurs de Midi, un espace jeune public et un lieu dédié à des interventions artistiques et culturelles (conférence, lecture, théâtre, musique) ; un point d’information ; une boutique-librairie ainsi qu’un bar-restaurant signé Les Grandes Table avec une vue imprenable.


28 juin 2017 un nouvel appel d’offre

Les candidats ont jusqu’en novembre 2017 pour proposer un projet auprès de la direction du port de Marseille Fos pour la réhabilitation du J1. Un projet multi-activité, avec un accès libre au public et des propositions culturelles ou événementielles…avec en atouts demandés, de l’imagination et une bonne connaissance du monde maritime.

Les finalistes seront désignés en mars 2018 avec une désignation du lauréat à la fin de l’année 2018.

L’élaboration de l’appel à projets qui a demandé six mois aux équipes du port concerne le bâtiment composé de trois plateaux de 8.500 mètres carrés construits sur l’eau, plus de 400 mètres de bords à quais, environ 16.500 mètres carrés de terre-pleins reliés au boulevard voisin, et un lot optionnel de 700 mètres linéaires sur la partie sud de la digue du large.

Le coût estimé du chantier serait estimé entre 100 et 200 millions d’euros.


mj1-j1-marseille-4Retour en 2016 sur le projet du MJ1 de la mairie de Marseille

Après un feuilleton de plusieurs mois entre le Grand Port Maritime et la mairie sur l’avenir du J1, la Ville de Marseille avait remporté mi 2015 l’appel d’offres lancé en février par le Grand Port Maritime, pour la réouverture du second étage du J1, pour une durée de 2 ans.

Deux candidatures avaient été retenues pour une phase de négociation. Après avoir examiné ces propositions, le directoire du GPMM avait retenu celle qui avait été formulée par la Ville de Marseille.

L’ambition était de faire du plateau du second étage du J1 le lieu de l’attractivité et de l’innovation de l’aire marseillaise, un lieu unique de rayonnement pour l’aire métropolitaine, un hub pour exposer nos ressources et valoriser l’avenir, un espace d’expression pour un territoire tout entier, la vitrine des atouts et d’un potentiel territorial.

La programmation détaillée devait mettre prioritairement l’accent sur une dimension culturelle et maritime pour le J1.

Le Grand Port Maritime de Marseille et la Ville se donnaient à l’époque comme objectif commun une réouverture au public du plateau du second étage du J1. Cette date était initialement prévue pour l’été 2016 ce qui n’aura pas été le cas.

Dans l’esprit des grandes expositions qui avaient jalonné avec succès l’année 2013 en matière culturelle, elle s’exercera simultanément à l’exploitation de la gare internationale aux étages inférieurs du hangar et à l’accueil des navires sur les plans d’eau voisins.

Ce projet transitoire (qui était prévu pour 2 ans) devait permettre de valoriser, à travers ce lieu unique, l’attractivité de Marseille, de son port et de la future métropole, aux plans maritime et culturel et de toutes les excellences du territoire.


Une programmation digne de la vocation du MJ1

La Ville de Marseille et ses partenaires associés souhaitaient proposer une programmation qui décline à la fois des thèmes, des évènements culturels et des expositions temporaires liés aux savoirs et au savoir-faire qui font l’attractivité du territoire. Ainsi, pourront être organisés :

mj1-j1-marseille-3– deux grandes expositions annuelles et une exposition intermédiaire axées sur l’innovation ;
– des expositions temporaires d’une dimension plus réduite visant à exposer des travaux d’étudiants, des concours, les projets en cours de développement sur le territoire ;
– des forums professionnels et des conférences ;
– des évènements culturels de type festival ou biennale ;
– des manifestations sur l’innovation dans les modes de pensée ;
– des masterclass thématiques ;
– des expositions « carte blanche » ouvertes à des artistes de l’innovation ;
– des ateliers pédagogiques pour les enfants, les centre-aérés ; – des soirées privatives organisées par les partenaires ;
– des soirées privatives à travers la location du site ;

mj1-j1-marseille-5Un projet qui participe au développement global du secteur et représente l’ouverture de Marseille et de son territoire vers le monde.

Le J1 s’inscrit dans un domaine portuaire chargé d’histoire et en pleine mutation, soucieux de capitaliser les acquis de 2013 et de mettre en valeur la rade marseillaise, tourné vers l’avenir et respectueux de sa culture. Le MJ1 devait contribuer au développement de Marseille et répondre notamment aux objectifs liés à sa dimension de « ville maritime ».

Ainsi, il devait être l’exemple concret et vivant d’une porosité urbaine et fonctionnelle entre la ville et le port.

Le MJ1 s’inscrire aussi dans une dynamique de création d’emplois pour tous les Marseillais. Et surtout, il contribuera à encourager le développement de l’innovation et de la recherche au bénéfice du développement de l’économie de la connaissance et de l’emploi.


Un aménagement articulé autour de trois fonctions majeures : diffuser, produire, exposer

L’ambition du MJ1 se concrétise sur les 6 700 m² du plateau, entièrement accessibles au public, à partir d’un principe fort : libérer la circulation en périphérie du bâtiment pour « donner à voir » le paysage portuaire et urbain.

Accueillir – 450 m²
La terrasse, aménagée pour accompagner la liaison entre la ville et le port, entre la rue et la mer, accueillera régulièrement des installations artistiques et ou technologiques qui créeront
l’attractivité depuis le boulevard du littoral.

Diffuser – 700 m²
Cet espace sera à la fois lieu d’échanges et de partage d’innovations, lieu de réunions au service de tous les acteurs souhaitant intensifier leur sphère d’influence, lieu d’expression de la fierté qu’inspire le dynamisme du renouveau de Marseille depuis près de deux décennies.

Produire – 760 m²
Le MJ1 proposera un lieu de travail ainsi que, des services et une animation nécessaires à l’innovation. Il s’agira de tester et montrer les nouvelles formes de travail, en open innovation, en knowledge transfer ou en creative design… Ce lieu de communauté, d’ouverture d’esprit, de collaboration, démontrera aux professionnels comme aux visiteurs que le développement et
l’innovation passent par des façons nouvelles de travailler et de croiser les disciplines.

Se détendre – 480 m²
Situé au centre du MJ1, un espace sera dédié à la détente et la convivialité. Cette place centrale, qui dispose de deux terrasses offrant une vue magnifique sur la cathédrale de la Major et le Port, regroupera un restaurant, une librairie, un espace enfants et une buvette « do it yoursef » pour les co-workers.

Exposer – 1 250 m²
L’espace d’exposition se développera dans la seconde moitié du hangar, offrant une vue exceptionnelle sur le large, que son organisation spatiale et la scénographie des expositions veilleront toujours à ne pas obturer.

Accueillir des événements – 650 m² 
En complément de cette zone d’exposition, un espace libre et offrant la vue sur la digue du large permettra l’installation de gradins pour 300 personnes environ et l’organisation de concerts, spectacles, conférences ou forums.


SOURCES MP 2013 & Télérama & Ville de Marseille
PHOTOS Dominique Milherou tourisme-marseille.com & Ville de Marseille & Didier Duforest & marseille-port.fr

FICHE A SUIVRE
Dominique
Avis
4
Moyenne 1 REVIEW
VOTRE NOTE:
  • 16 mai 2016 aà 09:24

    Bonjour. Très bon projet pour cette phase transitoire ! Comment comptez-vous associer la population à l'évaluation de ce projet et à la définition du projet "définitif" ? Quelle place le "ludique" y prendrait-il et sous quelle forme ? Merci.

Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches