Cette exceptionnelle portion d’entrepôt romain évoque l’activité portuaire de Marseille entre le VIe siècle avant notre ère et le IVe de notre ère. La vocation même de la ville comme port de transit s’y révèle grâce aux témoignages des objets présentés, fruits des recherches archéologiques sous-marines : amphores, éléments d’accastillage, objets de la vie quotidienne…

musee-des-docks-romains-marseille-3La vie commerciale antique à Marseille est matérialisée par un choix de vestiges trouvés dans des épaves de bateaux ayant sombré dans la rade ou non loin. Le mur d’amphores montre la diversité des formes fabriquées à Marseille.

Les Dolia (grosses jarres qui contenaient sans doute du vin), datés de l’époque grecque à l’époque médiévale, constituent le temps fort de la visite.

Enfin les instruments de mesure, comme les monnaies et trésors, illustrent parfaitement l’importance des échanges commerciaux dans le port antique de Marseille.

Grâce aux récentes découvertes archéologiques effectuées à proximité du musée, la topographie du site se dévoile encore un peu plus aujourd’hui. Ainsi, sous les places Jules Verne et Bargemon, ont été découverts d’autres entrepôts, des quais, des appontements, des bateaux, ou encore des thermes, contemporains des Docks encore en place. ­


Le musée des docks romains abrite les vestiges de l’un des rares entrepôts commerciaux romains à dolia connus dans le monde. Il évoque l’activité portuaire de Marseille et sa vocation de port de transit, entre le VIe siècle avant notre ère et le IVe siècle de notre ère.

Le musée des docks romains présente, en exposition permanente, une trentaine de dolia d’époque romaine, conservées in situ, et des vitrines qui mettent en valeur des vestiges du passé maritime et commercial de la cité phocéenne. Il a été ouvert en 1963 et rénové en 1987.

« Il n’existe que deux sites de ce type dans le monde avec Ostie, le port antique de Rome, d’où son caractère exceptionnel », précise Muriel Garsson, conservateur du musée des docks romains.

La découverte des docks romains de Marseille remonte à 1947, lors des campagnes de fouilles qui ont précédé la reconstruction du quartier du Vieux-Port dynamité par les Allemands en 1943. L’importance de cet ensemble justifie alors son classement et sa conservation in situ, au rez-de-chaussée d’un immeuble de la place Vivaux (2e).


musee-des-docks-romains-marseille-4Au coeur du musée : les dolia
Les dolia se trouvent au centre du musée. Ces grands récipients en céramique étaient utilisés essentiellement dans le domaine agricole. Ils servaient à stocker le vin ou l’huile. Les dolia du musée des docks romains étaient destinées, pour leur part, à recevoir le vin qui, transporté dans les bateaux de commerce, arrivait de tout le bassin méditerranéen et, plus spécialement, d’Italie.

L’entrepôt comptait, au moment de sa découverte, une cinquantaine de dolia dont les plus grands atteignaient plus de 1,70 m de diamètre. Enfoncés dans le sol jusqu’au col, ils étaient fermés par un couvercle de même nature et enduits intérieurement de résine.

Ils étaient ainsi à l’abri des variations de température, ce qui était un avantage pour la conservation des vins. Ils pouvaient contenir jusqu’à 2 000 litres de liquide.

« Il faut imaginer que ces dolia étaient, à l’époque, situées en rivage, souligne le conservateur. Elles constituaient un entrepôt. Les amphores étaient débarquées des bateaux et versées dans ces dolia. Le vin était ensuite acheminé vers l’intérieur des terres. »


Mais le musée, c’est aussi…
Autour des vestiges, des vitrines, disposées le long des murs, retracent l’histoire du commerce maritime grâce aux objets issus des fouilles sous-marines effectuées sur une vingtaine d’épaves trouvées dans la rade de Marseille. Les objets remontés nous renseignent sur la vie quotidienne à bord et sur ses contraintes. Ce commerce s’effectuait dans tout le bassin méditerranéen ainsi que l’indiquent les marques des bouchons d’amphores.

L’une d’entre elles présente la classification des amphores de Marseille. Fuselées, sphériques, ovoïdes ou piriformes, les amphores sont le frêt des navires antiques : amphore à panse en toupie, à lèvres, à facettes, à panse sphérique, à panse ovoïde, à lèvre en bandeau ou amphore dite « gauloise ». Une maquette d’un four de potier mis au jour lors de la fouille de la butte des Carmes à Marseille montre le procédé de cuisson des amphores.

Dans une autre, est exposé le matériel d’accastillage, des ancres et leur jas, des balances et des pièces de monnaie.
Les fouilles récentes effectuées places Jules Verne et Villeneuve-Bargemon ont également apporté de précieux renseignements. Ainsi, le musée présente une mosaïque polychrome du IIIe siècle figurant une baigneuse. Elle a été découverte rue des Fabres. Cette mosaïque pourrait avoir fait partie des thermes romains qui existaient à proximité du port.

« Un parcours patrimonial d’1,2 km va se développer entre le nouveau musée d’histoire et le MuCEM, ajoute Muriel Garsson. Il passe par le musée des docks romains et propose ainsi un ensemble archéologique complet, allant de l’Antiquité à nos jours. Un projet prévoit une ouverture du musée rue Caisserie, une des plus anciennes rues de France ».


Le musée des Docks Romains s’est doté de deux nouveaux outils didactiques qui permettent aux visiteurs de mieux appréhender cet espace exceptionnel. A l’entrée, un panneau rétro éclairé offre une information historiographique sur la découverte fortuite durant la seconde guerre mondiale du site archéologique « des docks ».

Face au site, un pupitre lumineux avec un éclairage interactif permet, par un jeu de lumière, de localiser les différents éléments architecturaux qui composent le lieu (puits, murs, drains, couvercle de dolium, etc…). Grâce à cette nouvelle présentation, le musée des Docks Romains dévoile encore un peu plus l’aspect commercial et maritime de la cité


Horaires
Ouvert du mardi au dimanche
Fermeture le lundi (sauf les lundis de Pâques et de Pentecôte) le 1er janvier, 1er mai, 1er novembre, 25-26 décembre
Horaire : de 10H00 à 18H


SOURCES Musée des Docks Romains
PHOTOS Robert Valette & Musée des Docks Romains

Dominique
Avis
Pas d'avis pour le moment. Vous souhaitez être le premier ?
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches