Arrondissement : 7ème

Il aura fallu attendre dix années entre l’idée d’ériger ce monument et son inauguration face à la mer, au pied du Palais du Pharo. Il met en scène trois marins en bronze. L’un est debout et lève le bras, tenant un autre marin mal en point, le troisième est noyé, emporté par une vague qui incline fortement la barque des marins et qui balaie un récif en granite.

Monument aux Héros et Victimes de la Mer, Parc du Pharo, MarseillePaul Peytral, sénateur des Bouches-du-Rhône, fait créer un comité pour ériger un monument aux héros et victimes de la mer en 1913. Auguste Carli est choisi comme sculpteur, mais sa maquette n’est pas appréciée par les travailleurs marins.

Un second comité est créé en mars 1914 et affecte le projet à André Alexandre Verdilhan. Le projet est avorté avec le déclenchement de la Première Guerre mondiale.

La fin de la guerre amène à une volonté de rendre hommage aux marins morts durant la guerre, ce qui relance les travaux. Le monument est inauguré le 14 juillet 1923.

Au bas du monument est apposé la mention « Ce monument érigé par souscription par les marins du commerce et agents du service général à leurs camarades morts en mer a été inauguré le 14 juillet 1923 et remis à la Ville de Marseille monsieur Flassières sénateur étant maire. »

Ce monument fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 23 juillet 2009. La maquette est conservée aux archives départementales des Bouches du Rhône.


André Alexandre Verdilhan

Monument aux Héros et Victimes de la Mer, Parc du Pharo, MarseilleNé à Marseille le 14 mars 1881 et décédé dans la même ville le 21 juillet 1963 est un sculpteur et un peintre français. Frère cadet de Louis-Mathieu Verdilhan, André Verdilhan suit les cours à l’école des Beaux-Arts de Marseille dirigée par Alphonse Moutte et se distingue particulièrement à la sculpture.

Il continue sa formation à Paris auprès du sculpteur italien Filippo Calarossi. Il participe au salon avec la présentation de différents bustes dont celui de Verlaine.

À partir de 1913, il est présent à Paris où il expose ses sculptures et ses peintures dont « La parade du cirque Valat » et « Les pêcheurs d’oursins ». Sa renommée dépasse alors celle de son frère Louis-Mathieu qui doit ajouter son prénom à sa signature.

En 1918, il expose 7 vues de Marseille, Toulon et le Havre à « l’Exposition des Peintres de la Mer » organisée par la Ligue Navale Française (Section de Rouen) au Musée de Peinture de Rouen.

Monument aux Héros et Victimes de la Mer, Parc du Pharo, MarseilleLa Fédération des Syndicats Maritimes s’adresse à lui en 1913 pour réaliser un monument célébrant les victimes de la mer ; ce projet abandonné pendant la première guerre mondiale sera repris par le Comité marseillais de la Marine Marchande.

André Verdilhan réalise donc un groupe en bronze, le monument aux héros et victimes de la mer qui se trouve derrière le Palais du Pharo à Marseille et sera inauguré le 14 juillet 1923. Il décore le paquebot « Normandie ». Après 1945 il réalise surtout des natures mortes et des paysages.


SOURCES Wikipédia
PHOTOS Dominique Milherou Tourisme-marseille.com & Christian Man & PACA Culture, Pierrefeu Odile

Avis
Il n'y a pas d'avis pour le moment. Pourquoi ne pas être le premier ?
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches