Arrondissement : 1er

librairie-tacussel-marseille-2La célèbre Librairie du 88 Canebière à Marseille et sa très belle devanture en carreaux de céramique émaillés noirs classée par l’Atelier du Patrimoine de la Ville ont fermé leurs portes en 1989 après 57 ans d’activité…Celle-ci a été restaurée fin 2014 pour accueillir l’extension du Théâtre du Gymnase et sa billetterie.

Originaires de Fontaine de Vaucluse, les Tacussel sont fabricants ou marchands de papier depuis 1453. La librairie, l’édition régionale c’est à leur arrière grand-père, Paul Ruat, qu’ils les doivent.

Il est l’auteur de plusieurs ouvrages en langue Provençale au début du siècle, fut aussi éditeur de grands noms de la littérature Provençale. En 1897, il édite pour la premiére fois la Cuisinière Provençale,  » Le Reboul « , incontournable bible de nos arrières-grand-mères, grand-mères, mères et de nombreux Chefs petits et grands, véritable ambassadeur de la cuisine méridionale aux quatre coins de la planète.

Un premier commerce à la Plaine Saint-Michel en juin 1883, puis c’est la Librairie de l’Université 22 rue de Noailles, suivi en 1898 de la Librairie Générale 54 rue Paradis et en 1932 de la création de la Librairie Tacussel au 88 de la Canebière.

Son petit-fils Maurice Tacussel, digne successeur de cet infatigable Libraire, Editeur et Félibre, a l’idée en 1950 de cette fameuse devanture. La conception du magasin serait dûe aux architectes F. Mouren et H. Malgaud.

La façade a certainement été réalisée une trentaine d’années plus tard et la devanture a conservé complet son décor d’origine : les dos d’ouvrages factices sont l’œuvre de Jean Amado, céramiste aixois révélé dans les années 1950 et les carreaux de céramique émaillés noirs de Frédéric Sourdive.

Au-dessus de l’entrée, la partie centrale décorée de vagues en fer forgé et d’une étoile centrale occupée par une cigale de Louis Sicard, date également de cette époque.

1977 la Librairie des Facultés est créée au cœur de la future Cité de la Biotique, proche des Facultés de Médecine, Pharmacie et Dentaire, des Ecoles d’Infirmières et de Kinésithérapie, sa vocation Médicale et Paramédicale, semblait alors toute naturelle.

La Canebière n’étant plus  » la Canebière des Librairies « , c’est avec émotion que Tacussel la quitte en Juin 1989.


La restauration en 2014

Afin de restaurer cette devanture, c’est un céramiste aixois, Vincent Buffile, qui a été retenu, lui aussi faisant partie des héritiers de cette génération dorée des artistes des années 1950-1960 qui vivaient à Aix-en-Provence ou en pays d’Aix.


SOURCES Tacussel.fr & destimed.fr (Michel Egea)
PHOTOS Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com

Dominique
Avis
5
Moyenne 1 REVIEW
VOTRE NOTE:
  • 10 janvier 2016 aà 11:27

    Merci pour cet hommage à notre Père Maurice Tacussel à qui revient l'idée de cette façade qui fut magistralement exécutée par Jean Amadeo et sa femme.

Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches