Le sentier des Oursins est un projet artistique et citoyen imaginé par la mosaïste Paola Cervoni et l’association Viv’Arthe. Ces 22 sculptures de mosaïques, des petits bancs où l’on prend le temps de se poser et d’observer, sont répartis dans différents lieux de Marseille, tels des points de repères…à l’Estaque, la Major, au Vélodrome ou encore à Luminy. Les oursins déterminent un itinéraire culturel s’achevant au pied de Notre-Dame de la Garde. Les enfants de 22 écoles primaires ont participé à la création des oursins destinés à embellir et enrichir le littoral méditerranéen.

Le Sentier des Oursins, Paola Cervoni, Association Viv'Arthe, Marseille

Bouddha, l’oursin du pic de l’étoile, crée par les enfants de l’école Batarelle

Paola Cervoni et l’association Viv’Arthe sont également à l’origine en 2015 du projet le banc Marseille mosaïque sur la corniche Kennedy. Après ce projet à émotions fortes et ses nombreux rebondissements de par la complexité de stabiliser les autorisations de la municipalité, Paola Cervoni, souhaitait rendre un hommage à la méditerranée en proposant une nouvelle initiative autour du banc, libre d’avancer où elle veut.

A l’aube de l’année 2017 «Le sentier des oursins » fait ses premiers pas dans des écoles marseillaises. Viv’Arthe et Paola Cervoni repartaient pour leur tournée des habitants créateurs, et cette fois-ci sur le pourtour méditerranéen, Marseille, La côte bleue, Les Saintes Marie de La Mer, L’Escala (Catalogne)…

Le Sentier des Oursins, Paola Cervoni, Association Viv'Arthe, Marseille

Étincelle, Parc de la Colline Saint Joseph, créé par les élèves de l’école Valmante

« Le sentier des oursins » souhaite former un itinéraire et une nouvelle génération de bancs.

Les oursins installés le long des côtes méditerranéennes sont des lieux publics où il fera bon s’asseoir pour découvrir « une œuvre en constante évolution inspirée de par la diversité naturelle et culturelle qui nous entoure ».

Chaque oursin à son propre nom, Étincelle (Parc de la colline Saint Joseph), Pleine Lune (La Major), le Pêcheur (Palais Longchamp), Mercure (Parc du Grand Séminaire), Chrysalide (l’Estaque)…auquel s’ajoute le nom de l’école ayant participé à sa création et la date de réalisation.

Certains oursins arborent simplement un QR code permettant d’accéder numériquement à sa fiche d’identité.

Le Sentier des Oursins, Paola Cervoni, Association Viv'Arthe, Marseille

Place Daviel

Viv’Arthe est né en 2002 à Barcelone, son nom, elle le doit à un petit garçon de 8 ans, qui expliqua que les ateliers et sa prof de mosaïques animaient son cœur et son imagination.

Charmée par ces mots Paola Cervoni valida le nom Vivarte (version espagnole).

En 2004, Paola Cervoni, rentre en France, à Aix en Provence. Elle crée rapidement une association destinée à développer des ateliers artistiques à visée thérapeutique pour tous secteurs. Vivarte devient Viv’Arthe, la version française.

L’association collabore avec des projets impliquant des écoles publiques, privées, l’école de la deuxième chance, des centres sociaux, l’Adap 13 (jeunes dans les rue), ARI (personnes en situation de handicap), des maisons municipales.


SOURCES paolacervoni.com & marseillemosaique.com
PHOTOS Viv’Arthe & Dominique Milherou Tourisme-marseille.com

FICHE A SUIVRE
Avis
There are no reviews yet, why not be the first?
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches