Arrondissement : 2ème

A la fois aire de repos, de jeux et de passage, cette oeuvre de 2010 signée de l’architecte marseillais Olivier Bedu, a accompagné le lancement de la nouvelle Place François Moisson…elle est le résultat d’un atelier autour de l’aménagement de l’espace public avec les élèves de CE2 et le personnel de l’école François Moisson et de la volonté des habitants et des usagers de cette place.

L’histoire de la nouvelle Place François Moisson qui a été inaugurée en 2010 commence en 2005, quand des enseignants du groupe scolaire décident de proposer un atelier de « lecture urbaine » à des élèves de CE2. L’objectif était d’amener les enfants à la compréhension de la citoyenneté et au partage de l’espace public en prenant justement pour exemple la place qui se trouve devant leur école.

Les élèves ont ainsi réalisé un véritable diagnostic de la place : fréquentation, déplacements, végétation, mais aussi usages et comportements. Ce constat a rejoint celui dressé par les adultes : la place avait grand besoin d’être adaptée à la vie de l’école et du quartier.

Décidés à s’investir dans l’amélioration de leur environnement quotidien, personnels de l’école et habitants du quartier passent commande d’une oeuvre pour que la réflexion engagée par les enfants puisse devenir un projet réel.

La proposition de l’artiste, le Banc de sable, prend en compte les attentes exprimées par les commanditaires, tout en y apportant une réponse simple et ludique, à l’image d’un cours d’eau et de sa rive.

Cette transformation de la place permet de fluidifier les circulations et faire cohabiter harmonieusement les différents usages. Plus précisément, Olivier Bedu y a installé comme aire principale une plateforme légèrement surélevée.

Ponctuée de trois îlots en béton coloré, véritables points d’ancrage sur la place, celle-ci accueille des activités statiques (s’asseoir, attendre, discuter, jouer) et facilite les micro circulations des enfants, les trajets cantine-école etc.

L’autre partie de la place où l’ancien revêtement en granite a été conservé dessine un cheminement contigu, épousant les abords de la plateforme. Ce cheminement, plus dégagé et urbain, est naturellement emprunté par les riverains et promeneurs pour leurs déplacements inter-quartiers.

Olivier Bedu est architecte DPLG et exerçe à Marseille. Il mène une réflexion sur la politique urbaine, la réhabilitation de grands ensembles et la revalorisation de la cité comme lieu identitaire et partageable.

Mediateur – Sylvie Amar / Soutien – Fondation de France, Conseil général des Bouches-du-Rhône, Communauté urbaine Marseille Provence Métropole, Ville de Marseille


SOURCES nouveauxcommanditaires.eu
PHOTOS nouveauxcommanditaires.eu & Olivier Bedu & Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com

Dominique
Avis
Pas d'avis pour le moment. Vous souhaitez être le premier ?
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches