Arrondissement : 2ème

Étroite mais longue séparation entre la ville et la mer, cette bande de béton et de pierres de 7 km de long, qui protège de la houle et des tempêtes, les bassins de la Joliette et les bateaux qui y stationnent, s’étend de la passe du Vieux Port jusqu’à l’Estaque : c’est la jetée du large construite grâce aux pierres des Carrières du Frioul.

Dans les années 1840, le trafic maritime devient trop intense pour les capacités du Vieux-Port (encombrement, capacité d’accueil), et une extension paraît indispensable. Le trafic passe de 1 374 067 tonneaux en 1830 à 2 932 005 tonneaux en 1847. Des projets modestes d’extension se succèdent.

Deuxième port de France, l’enjeu devient trop important et la décision échappe à la ville ; par la loi du 5 août 1844 le gouvernement ordonne la construction du bassin de la Joliette, au nord du Vieux-Port, à travers un ambitieux chantier (18 millions de francs). La construction de la digue du Large reprend les techniques de blocs de béton.

Les infrastructures de la Joliette commencent à être utilisées dès 1847. Le bassin sera achevé en 1853. Le port auxiliaire du Frioul est agrandi. L’extension du port continue avec la loi du 10 juin 1854 et du décret du 23 novembre 1856 qui ordonnent la construction des bassins du Lazaret et d’Arenc, puis la construction du bassin Napoléon (1859). Pour relier l’ancien et le nouveau port, la rue Impériale est tracée.

La digue sera achevée en 1925. Elle forme un angle qui épouse la forme des ports de la Joliette et d’ Arenc. Elle a été construite sur les modèles des digues de Cherbourg et d Alger, avec l’emploi systématique de gros blocs artificiels pour le talus et a été conçue à la fois comme une jetée pour abriter les ports mais également comme une promenade.

Elle comporte un phare à son extrémité et deux batteries de neuf bouches à feu construites au droit des traverses d’ accès et un escalier central monumental à volées doubles qui est prolongé plus tard lors de la construction du bassin Napoléon, sur le même modèle. Le mur est en poudingue sombre et son couronnement, ou se trouve la promenade, forme une corniche en pierre de Cassis taillée en bossages rustiques.

La construction est continue, au fur et à mesure de l’agrandissement du port et du creusement de nouveaux bassins tels que Joliette, Napoléon, Impérial, Madrague, Mirabeau, bassins sud, Pharo et dans la partie faite postérieurement se trouve des bâtiments de quatre étages, en face de la traverse d’Arenc.


Fermeture au grand public en 2001

Mais depuis les attentats du 11 septembre 2001, des règles internationales imposent une fermeture totale du lieu au public.
Certains évoqueraient aussi une fermeture afin de protéger les installations portuaires de vols ou de dégradations.


Réouverture éphémère en 2013

Selon Marsactu.fr « la réouverture aux Marseillais de ce site emblématique constituait l’une des promesses de Marseille-Provence 2013, dans une logique de reconquête de la façade littorale, impulsée par l’ouverture du Mucem, du musée Regards de Provence ou encore de la Villa Méditerranée.

L’artiste Kader Attia a investi les lieux sous la direction artistique de François Barré avec son oeuvre-sculpture Les Terrasses, grâce à un réaménagement préalable réalisé par le grand port maritime de Marseille, estimé à 3 millions d’euros. Le site fut accessible du 25 mai au 29 septembre 2013, depuis aucun projet de réouverture au grand public ne semble être à l’étude ».


Une dérogation pour « l’association des pêcheurs du bord marseillais« .

Si vous voulez vraiment aller sur la Digue, il va falloir vous équiper en matériel de pêche et payer votre cotisation.

Seuls les 500 membres de l’association des pêcheurs du bord marseillais possèdent une dérogation et peuvent s’y rendre groupés en bus.

Le service de navette est géré par deux magasins de pêche en accord avec la mairie. Page Facebook.


SOURCES Wikipédia Marseille Forum par Coco & Marsactu Elodie Crézé
PHOTOS Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com & Tellmetours

Avis
Pas d'avis pour le moment. Vous souhaitez être le premier ?
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches