Arrondissement : 9ème

Cette Bastide et son domaine retrace depuis plus de 1000 ans l’histoire de Luminy…d’abord terre d’accueil d’une Chapelle, puis d’une Abbaye (selon certaines sources), ce sera ensuite le tour de la propriété de la famille Ollières puis celle de l’armateur marseillais Augustin Félix Fabre avant que le parc ne tombe dans le domaine public en 1945 pour devenir en 1966 une Faculté de Sciences et un pôle universitaire accueillant 8000 étudiants. La Bastide abrite aujourd’hui le Centre International de Rencontres Mathématiques, le CIRM, et la maison du jardinier a été détruite puis reconstruite à l’identique en 2013 ! Même l’ancien pavillon de Billard est encore visible.

Au XIème siècle, se seraient trouvés, selon certaines sources, sur les bâtiments actuels de Luminy, une chapelle, propriété des moines de l’Abbaye de St Victor. Le domaine serait devenu par la suite la propriété d’un ordre Cistercien, le Mont de Sion. En 1242, une abbesse aurait agrandit les bâtisses et pour prendre le nom d’Abbaye du Mont de Sion, destinée à recevoir des jeunes filles de la noblesse provençale.

Pour d’autres la présence de cette chapelle et de cette abbaye serait une légende, générée par une confusion…en effet la famille qui en était propriétaire est la même que celle qui donné a Saint Victor le terrain pour construire en 1205 l’abbaye de Saint Pons à Gémenos. Une dote pour que la fille de cette famille entre dans l’Ordre du Mont de Sion.

Ce qu’on plus sûr, c’est qu’au milieu du XVIème siècle la propriété, appelée le Château de Luminy est acquise par la famille d’Ollières qui agrémentera le domaine de terres à blé, d’avoine et de vignes, dont le raisin muscat était fourni aux moines de l’abbaye de St Victor pour la fabrication de leur vin.

On y trouvait également de nombreux arbres fruitiers tels que des oliviers, amandiers, mûriers, ou encore des figuiers et des cerisiers.

Augustin Félix Fabre en 1806

Une carte du Gouvernement général de Provence établie en 1754, mentionne la parcelle en tant que domaine de « Luminie ».

En 1819, Mme Baudoin, veuve d’Ollières vend le Domaine de 1200 hectares dont 200 sont cultivables à Augustin Félix Fabre, armateur Marseillais. Des chèvres et des moutons y sont élevés et les pins et collines y sont exploités.

A la mort d’Augustin Félix, en 1850, le domaine est indivis entre les héritiers et la maison sera par la suite aggrandie pour recevoir les différents membres de la famille. A cette époque, un important réservoir de 5 000 m3 est également construit pour l’irrigation des cultures.

C’est en général dès les premiers jours de juillet que la famille s’installe au « château » pour l’été, car se rendre à Luminy à cette époque relève de l’expédition et exclut toute escapade en dehors des longs séjours…Le trajet à cheval depuis le centre de Marseille demandait une heure environ. En attelage, le trajet durait une heure et demi.

Luminy s’identifie pour la famille Fabre aux vacances et au baignades. Pour les messieurs, Luminy est un lieu de chasse aux lapins, lièvres, grives, perdreaux et cailles. Le soir, les hommes se retrouvent dans une salle de billard externe au château, toujours existante de nos jours.

En 1918, la propriété est en état d’indivision ce qui durera jusqu’en 1923. Paul Cyprien Fabre redevient alors seul propriétaire du domaine où il réalise de nombreux travaux dont la rénovation du parc, l’ouverture d’une route donnant accès aux criques de Sugiton, la replantation de pins, de chênes, de cèdres de l’Atlas…

En 1945, Luminy entre dans le domaine public. L’assistance Publique envisage d’y construire un hôpital, mais celui ci sera finalement construit à St Antoine, ce sera l’Hôpital Nord.

L’ancienne salle de billard

La bastide sert de lieu d’accueil de colonies de vacances. On y reçoit également les écoliers des classes de « plein air » dans les années 50.

En 1966, l’Etat est propriétaire du Domaine Universitaire de Luminy où se construisent une Faculté de sciences et une cité Universitaire.

Bien avant les années 70, la SMF (Société Mathématique de France) et plusieurs mathématiciens eurent l’idée d’établir un site en France qui serait dédié à des rencontres mathématiques internationales et à la recherche en mathématique.

De fait, un rapport du CNRS sorti en 1954 recommandait déjà un lieu de ce type. Luminy fut choisi en 1976 pour accueillir ce centre et c’est en 1979 que la SMF devint propriétaire du domaine incluant la « Bastide » et deux autres bâtiments, la Maison du Jardinier et le Pavillon de Billard. De nombreux travaux suivirent pendant 20 ans afin de construire des bâtiments, salles de conférences et hébergement associé.

La Maison du Jardinier

Durant de nombreuses années, une ruine connue comme la  Maison du jardinier, où avait vécu le jardinier de la famille Fabre,  se tenait au centre du parc du CIRM. Depuis 2013, et en liaison avec le lancement de la Chaire Jean-Morlet, cette bâtisse a pu être reconstruite grâce à des dons particuliers et publics. Après démolition, la maison a été reconstruite à l’identique extérieurement mais rénovée dans un style résolument moderne et confortable à l’intérieur.

Cette maison accueille aujourd’hui les professeurs invités bénéficiaires de semestres de Chaire Jean-Morlet, ainsi que leurs invités de longue durée. Elle peut aussi, quand elle est libre, accueillir des participants aux rencontres souhaitant venir au CIRM en famille.

Aujourd’hui, Luminy accueille 2 Facultés, 6 Grandes Ecoles et Instituts (plus de 8000 étudiants), plus de 30 Laboratoires de recherche CNRS, INSERM, Université, INRA, IRD, CEA (plus de 1500 chercheurs, post docs étrangers, ingénieurs…), une pépinière et des entreprises de Haute Technologie, un centre de formation et colloque (CIRM), des services et commerces, des hébergements estudiantins (CROUS, Résid Etudes…), des installations sportives (Tennis, stades, piscine…), des chemins de randonnée, du calcaire pour l’escalade…


SOURCES  fr-cirm-math.fr & sciences.univ-amu.fr
PHOTOS Archives & Nima Yeganefar (Google Maps) & fr-cirm-math.fr
VIDÉO France 3


FICHE A SUIVRE
Avis
Pas d'avis pour le moment. Vous souhaitez être le premier ?
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches