Arrondissement : 3ème

On ne va pas se voiler la face, à part le beau panorama dans l’axe de la Bonne Mère, l’arrivée sur Marseille par l’A7 n’est pas des plus reluisantes de par les colossaux bâtiments sans âme qui se présentent aux automobilistes et les affiches de spectacles collées sur les murs ou jonchant le sol…on espérait un renouveau de cette zone grâce à l’hôtel japonais Toyoko Inn mais l’identité architecturale forte qui pourrait marquer l’entrée et la sortie de la ville sera peut-être le bâtiment Kley Marseille, un phare au milieu du béton, paré d’écailles aux tonalités orangées et or… 

Le Kley Marseille vu depuis la rue Kléber / ©AMGraphisme pour TANGRAM ARCHITECTES

Situé sur le long de l’A7, cet immeuble de bureaux de 11 000 m² construit en 1966 par la CPAM va être réhabilité par Bouygues Immobilier et l’architecte Emmanuel Dujardin de l’agence Tangram en logements étudiants comprenant 340 chambres et des espaces communs.

La résidence dont les premiers modèles ont vu le jour à Caen, Angers et Toulouse a été pensé pour le confort des étudiants avec des espaces de co-working connectés, une grande terrasse et un espace lounge.

La particularité du Kley Marseille se dévoile sur sa façade, travaillée sur le thème de la cinétique. Celle-ci se pare donc d’écailles aux tonalités orangées et or.

L’effet devrait être double grâce à la course du soleil et au mouvement des automobilistes qui empruntent l’autoroute juste devant le bâtiment.

Les écailles sont des brise-soleil qui préviennent de la surchauffe et de l’éblouissement du soleil de l’après-midi.

Le Kley Marseille vu depuis l’autoroute / ©AMGraphisme pour TANGRAM ARCHITECTES

Chaque écaille du brise-soleil agit comme un miroir qui reflète le soleil couchant, couleurs et inclinaisons variant d’une écaille à l’autre et esquissant un mouvement fluide sur la façade.

280 chambres étudiantes devraient être livrées d’ici juin 2018 et 60 autres en juin 2019.

Sélectionné aux Trophées du Cadre de Vie en 2016, le projet ne récoltera cependant pas de récompenses.

Exemple de studio dans la résidence Kley de Caen

C’est le 1er mars 2017 que François Bertière, président de Bouygues Immobilier, a posé la première pierre de la résidence étudiante Kley Marseille en présence de Lisette Narducci, maire du 2esecteur de Marseille et conseillère départementale des Bouches-du-Rhône.

Étaient également présents Laure-Agnès Caradec, adjointe au maire de Marseille en charge de l’Urbanisme, conseillère départementale des Bouches-du-Rhône et présidente d’Euroméditerranée, Arlette Fructus, adjointe au maire en charge du Logement, de la Politique de la Ville et de la Rénovation Urbaine, conseillère régionale et vice-présidente de la métropole Aix-Marseille Provence, Jean-Baptiste Mortier, président-directeur général de Dometude et d’Emmanuel Dujardin, architecte.

François Bertière, président de Bouygues Immobilier, avait alors déclaré :

« Nous sommes fiers de lancer les travaux de ce projet emblématique de reconversion d’un immeuble de bureaux en logements, qui dessine la nouvelle entrée de la cité phocéenne depuis l’autoroute Nord et qui s’inscrit dans la volonté de Bouygues Immobilier de développer les résidences et services. »


SOURCES tangram-architectes.com & bouygues-immobilier-corporate.com
PHOTOS ©AMGraphisme pour Tangram Architectes & Kley

FICHE A SUIVRE
Dominique
Avis
Pas d'avis pour le moment. Vous souhaitez être le premier ?
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches