Arrondissement : 15ème

La gare des Aygalades-Accates est une ancienne gare ferroviaire de la ligne Lyon-Perrache à Marseille-Saint-Charles via Grenoble. Suite à des pétitions elle est mise en service en 1887 par la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée (PLM), et fermée dans la deuxième moitié du XXème siècle. Seul un boulevard de la Gare rappelle son existence. Elle était située au passage à niveau n°1181 de la ligne, qui a été remplacé par une passerelle piétons avec ascenseurs.

En 1874 des habitants du quartier des Aygalades signent une pétition pour l’établissement d’une gare au Nord de leur village. Ils renouvellent ainsi une demande faite une première fois lors de l’enquête sur le premier tracé du chemin de fer direct de Marseille à Aix et déjà renouvelée lorsque le deuxième projet de tracé a été soumis à l’enquête.

Favorablement accueillie par la commission d’enquête, cette demande est repoussée par la Compagnie qui a proposée de réaliser une avenue pour relier la future gare de Saint-Antoine au chemin qui va des Aygalades à Saint-Antoine.

Les signataires de la pétition exposent que cette avenue ne peut rendre aucun service à cause de la distance qui sépare leur village de la future gare.

Après étude par sa commission, le Conseil général, sensible à leur souhait, émet un vœu en faveur de la création d’une gare spécifique pour desservir leur village.

Le site de l’ancienne gare de nos jours

La station des Aygalades-Accates est mise en service le 1er juillet 1887 par la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée (PLM), qui limite son usage au transport des voyageurs avec bagages.

En 1903, les habitants, puis le Conseil général, réclament l’arrêt dans la gare de tous les trains comme à Sainte-Marthe. Le Ministre des travaux publics dans sa réponse du 31 décembre 1903 refuse, en argumentant sur le fait que cela aurait pour conséquence de retarder la marche des trains sur la ligne de Marseille à Aix, alors que les habitants et le Conseil général ne cessent d’en demander l’accélération.

Par ailleurs il fait remarquer que la desserte actuelle de la gare, qui est quotidiennement de 15 trains, semble, d’après l’instruction de ses services, largement à la hauteur des besoins de la population.

En 1911, c’est une station de la Compagnie du PLM, qui est n’est ouverte au service que pendant les périodes de temps indiquées par une affiche apposée dans la station. Elle est ouverte au service complet de la grande vitesse à l’exclusion des articles de messagerie, denrées, finances, valeurs et objets d’art et des voitures, chevaux et bestiaux, à l’exclusion des voitures, chevaux et bestiaux.

Elle sera fermée, sans doute, dans la deuxième moitié du xxe siècle.


SOURCES Wikipédia
PHOTOS Archives & Google Street View

FICHE A SUIVRE
Dominique Milherou
Avis
There are no reviews yet, why not be the first?
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches