Arrondissement : 7ème

Le Four des Navettes est la plus ancienne boulangerie de Marseille, placée sur la voie sacrée qui mène à l’Abbaye Saint Victor, elle appartient au Maître Artisan Boulanger Jean-Claude Imbert et à son fils Nicolas. Depuis plus de 200 ans, le secret de la recette de la Navette est jalousement gardé et les trois propriétaires du Four des Navettes depuis sa création en 1781 se sont transmis l’exclusivité du savoir-faire.
Le Four des navettes, Navette de Marseille à la fleur d’oranger, Provence

Le four à voûte, construit à la fin du XVIIIème siècle fonctionne encore aujourd’hui et permet d’obtenir la qualité incomparable des navettes. Il leur est exclusivement consacré.

Élément du patrimoine culturel local, le Four des Navettes a une valeur historique reconnue, mais sa vraie valeur tient à l’attachement gourmand et aux rituels qui sont associés à ces navettes.

Sous l’apparente simplicité se cachent en fait une recette unique et un savoir- faire inégalé.

La navette parfumée à la fleur d’oranger se déguste dans tous ses états : naturellement croquante, légèrement réchauffée, ou tout juste sortie du four. Ce savoir-faire permet de conserver les navettes toute une année sans altérer leurs qualités.

Le Four des navettes, Navette de Marseille à la fleur d’oranger, Provence

Pour certains, l’origine de ce biscuit est associée aux fêtes de la Chandeleur célébrées en l’abbaye Saint-Victor. Vers la fin du xiiie, une statue de Vierge s’échoua sur les bords du Lacydon.

Elle était en bois polychrome ; sa robe verte était salie, meurtrie par la patine. Elle portait une couronne d’or.

Il n’en fallut pas plus pour que le petit peuple des artisans marseillais voit là une marque du destin et un signe de protection.

Bien que souvent associée à ce biscuit, cette légende n’explique en rien le lien entre cet événement et la pâtisserie allongée.

Elle fut, selon les uns, Notre Dame du Feu nouveau, selon les autres, la Vierge Protectrice des Gens de mer.

D’autres disent que la navette symbolise la barque qui amena les Saintes Maries sur les côtes de Provence.

Pour rappeler cette histoire, Monsieur Aveyrous, fondateur du Four en 1781, aurait eu l’idée de donner à un biscuit la forme d’une barquette.

D’autres encore disent que la navette est une réminiscence des gâteaux fabriqués pour les fêtes des déesses-mère et que leur forme évoque bien autre chose qu’une barque : la fécondité.

Le Four des navettes, Navette de Marseille à la fleur d’oranger, Provence

L’octave de la Chandeleur, une tradition bien ancrée à Marseille

Elle débute le 2 février, à 5h, avec la procession de la vierge Noire. Le départ du cortège est donné sur le Quai des Belges et remonte jusqu’à l’Abbaye de Saint-Victor. Sur le parvis de l’Abbaye, l’Archevêque de Marseille, en présence du Maire, procède à la bénédiction de la ville, de la mer et des cierges verts de l’Abbaye, puis célèbre la Messe solennelle des fêtes de la Chandeleur.

À 8h, l’Archevêque vient au Four des Navettes pour procéder à la bénédiction du four, des fameuses navettes, de ceux qui les fabriquent, de ceux qui les vendent et de ceux qui les mangent !

Connaissez-vous le tandem porte-bonheur du Four des Navettes ? Conservez une navette ayant reçu la bénédiction de l’Archevêque ainsi qu’un cierge vert jusqu’à la prochaine Chandeleur pour porter bonheur à toute la famille. Un an après, faites brûler le cierge et mangez la navette, car elle se conserve une année entière !

Le jour de la Chandeleur, des centaines de personnes sont présentes pour acheter les navettes bénies et les déguster. Alors rendez-vous le 2 février prochain à 8 heures du matin !

Dates clés du Four des Navettes

Le Four des navettes, Navette de Marseille à la fleur d’oranger, Provence

1900 – Médaille d’or à l’Exposition Internationale de Paris.
1994 – Patrimoine National des Spécialités de France
1999 – Oscar de France de l’Artisanat.
2000 – La Chambre de Métiers et de l’Artisanat et la Banque Populaire décerne au Four des Navettes le prix de la dynamique artisanale pour le respect de la tradition dans le développement de son entreprise.
2000 – L’Express, Le journal du Net, La Provence ont sélectionné le Four des Navettes parmi les 60 Entreprises qui font la nouvelle économie à Marseille pour sa communication internationale sur Internet.
2004 – L’Association pour la Défense et la Promotion de l’Image de Marseille décerne au Four des Navettes le Prix Claude Santoni de l’Image de Marseille.
2007 – Le Four des Navettes obtient le label Entreprise du Patrimoine Vivant décerné par le Ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie.
2018 – La société estaquéenne de maçonnerie et taille de pierres Vivian & Cie, spécialisée dans les monuments historiques et le patrimoine ancien a réalisé 3 mois de travaux de rénovation pour consolider le bâtiment fragilisé par le temps.

Traditionnellement parfumées à la fleur d’oranger, les navettes sont aujourd’hui parfumées avec toutes sortes d’épices. Dans la grande distribution et dans un grand nombre de sites touristiques provençaux, une version assez éloignée de la recette originale est commercialisée. Elle se rapproche alors plus d’un sablé, en forme de navette, mais de taille plus réduite.


SOURCES fourdesnavettes.com & Wikipedia
PHOTOS fourdesnavettes.com & Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com

FICHE A SUIVRE
Dominique
Avis
There are no reviews yet, why not be the first?
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches