Arrondissement : 15ème

Caché au pied de la Pagode bouddhiste Phap Hoa, dans une propriété privée, se trouve un four à chaux du 4ème quart du 19ème siècle…un modèle à trois bouches, adossé à la pente, voûté en cul de four. On y découvre des murs en appareil de moellon polygonal de calcaire et des toits à un seul pan en tuile plate mécanique.

Four à chaux des BorelOn trouve d’autres vestiges de fours à chaux à Marseille avec notamment celui de la Barasse ou encore celui du Vallon de la Panousse. Le four à chaux ou chaufour est une catégorie de four à calcination dans lequel on transforme le calcaire en chaux par calcination et accessoirement où l’on cuit la céramique.

C’est généralement un ouvrage vertical fixe et ouvert par le haut, mais on trouve également des fours horizontaux et rotatifs.

La fabrication de la chaux constitue l’art du chaufournier.

La chaux est obtenue par calcination d’une pierre calcaire à environ 900 °C, dans des fours à chaux, opération pendant laquelle du dioxyde de carbone (CO2) et de l’oxyde de calcium (CaO, aussi appelé « chaux vive ») sont produits. Cette dernière prend l’apparence de pierres pulvérulentes en surface.
Four à chaux des Borel

L’opération suivante consiste à hydrater (« éteindre ») ces pierres par immersion dans l’eau. Cette réaction très exothermique transforme le CaO en hydroxyde de calcium (Ca(OH)2) et provoque la dislocation ainsi qu’un foisonnement. Le résultat est une pâte, qui prend le nom de « chaux éteinte ».

La présence d’autres composés (argiles…) dans la pierre peut modifier la phase d’extinction, conduisant à produire différents types de chaux (voir chaux).

Cette matière, mêlée éventuellement à des agrégats, est utilisée dans le bâtiment pour la confection d’enduits et de mortiers.

Au xixe siècle, suivant les localités en France, on emploie pour combustible le bois de corde, le fagot, la bruyère, les houilles sèches, l’anthracite, les lignites et la tourbe et très rarement le charbon de bois.


SOURCES culture.gouv.fr & Wikipédia
PHOTOS Google Maps & culture.gouv.fr

FICHE A SUIVRE
Dominique
Avis
Pas d'avis pour le moment. Vous souhaitez être le premier ?
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches