Arrondissement : 7ème

Défenses avancées de Marseille, les îles du Frioul recevront des fortifications militaires tout au long de leur histoire. Depuis Henri IV, Louis XIV, puis Napoléon, la IIIe République, et l’occupation allemande, ont ainsi profondément remanié le paysage naturel, ainsi que les bombardements du débarquement de Marseille. Le Fort de Ratonneau commencé en 1886 a ainsi connu plusieurs édifications successives sur le même site.

fort-de-ratonneau-frioul-marseille-4Le Fort Ratonneau, culminant à 82 mètres au dessus de la mer constituait l’une des 4 plus grosses tourelles de défense sur la Méditerranée, avec les 3 autres forts des îles du Frioul.

Avant la prise de possession par les allemands c’est la 9/MAA611 qui a en charge Ratonneau, celle-ci est composée au début de 1944 de 200 hommes (marins, sous officiers et officiers).

En 1944, les Allemands y ajoutent une batterie de 4 canons d’artillerie de 240mm provenant à l’origine d’un vieux cuirassé français « Le Condorcet ».

Selon le site frioul.fr, les allemands creusent dans les batteries françaises pour réaliser les excavations des abris soutes et les voies ferrées traversant le fort.

fort-de-ratonneau-frioul-marseille-3Outres quelques abris divers, ils réalisent également un grand souterrain et des citernes au bas du fort.

La structure en forme de croix d’un des canons de 240 mm donne encore l’impression de loin à beaucoup de visiteurs qu’un cimetière se trouve en haut du fort (photo de droite)

La batterie ne fut jamais terminée grâce à la libération.


SOURCES balades.michaelalbaladejo.com & Wikipédia & LeFrioul.fr
PHOTOS Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com

Dominique
Avis
5
Moyenne 1 REVIEW
VOTRE NOTE:
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches