Catégorie : Fontaines & Bassins
Arrondissement : 14ème

Cette petite fontaine du quartier de Sainte Marthe aux armoiries de la ville de Marseille se situe sur une place rendant hommage au Lieutenant Albert Durand.

Albert Durand est né le 16 septembre 1918 à Grasse dans les Alpes Maritimes. Après un brevet de pilote obtenu à l’aéro-club de Provence, il passe le concours des sous-officiers de l’armée de l’air et effectue ses premières heures de vol militaire au centre de perfectionnement à Nîmes. Il en sort breveté le 15 juillet 1938.

Affecté au GC III/1 à Sidi-Ahmed avec le grade de sergent en août 39, c’est lui qui ouvrira la tableau de chasse de son groupe en décrochant sa première victoire.Son groupe de chasse est dissous après l’armistice et il se retrouve inactif.

Il est alors affecté au GCI/3 à Oran où il se lie d’amitié avec Albert et Lefèvre et c’est avec ces derniers qu’il décide de tenter de rejoindre Gibraltar lors d’un vol d’exercice sur D520. L’opération est un succès et les trois hommes sont très bien reçu par les anglais qui les envoient en Grande Bretagne à bord du « Commandant Dubosc », un aviso français.Plusieurs navires du convois sont coulés par les allemands durant le voyage mais ils arrivent finalement à bon port.

S’en suit un mois et demi de formation sur Spitfire à l’OTU de Camberley puis l’intégration avec Marcel Albert au sein du squadron français « Ile de France ».

Les trois hommes avaient déjà discuté d’une éventuelle participation à un hypothétique groupe de chasse en Russie et c’est donc tout naturellement qu’ils rejoignent leurs futurs compagnons d’escadrille à Camberley pour un périple qui durera d’août à novembre 1942 et les conduira à Ivanovo via Glascow, Lagos, Le Caire, Rayak, Téhéran et Bakou.

C’est ensuite l’entraînement et le début de la première campagnes au mois d’avril 43. Ce sera encore Albert Durand avec Préziosi à ouvrir la longue liste des victoires du Normandie, le cinq avril 1943, descendant chacun un FW190.Albert Durand en ajoutera cinq autres à sa liste au sein du NN ce qui portera son total de victoires à 10 homologuées dont 4 individuelles.

Le premier septembre 1943 il est mission avec Albert comme chef de dispositif, au dire de ce dernier on ne sait absolument pas ce qui s’est passé. Durand ne rentre pas. Il aurait eu 25 ans le 16 du même mois.


Dominique
Avis
Pas d'avis pour le moment. Vous souhaitez être le premier ?
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches