Catégorie : Lieux de Culte
Arrondissement : 6ème

Une première église est érigée suivant les plans de Mr Dupoux et inaugurée le 1er mai 1869 par Mgr Charles-Philippe Place à laquelle il donne son nom. Cet édifice est agrandi et modifié d’après les plans de l’abbé Joseph Guillaume Pougnet, architecte. L’accroissement de la population du quartier nécessite la construction d’une nouvelle église dont l’étude sera réalisée par Théophile Dupoux. La pose de la première pierre a lieu le 6 mai 1894 et l’église est inaugurée le 2 février 1898.

Histoire

1869 : création de la paroisse Saint Philippe par Monseigneur Charles-Philippe Place. Au 121 rue Sylvabelle existait un immeuble de quatre étages sur un rez-de-chaussée et de cinq fenêtres sur la rue. Là se trouvait une chapelle dédiée au Sacré-Cœur desservie par des pères doctrinaires.

Fin 1868, les pères quittent Marseille et leur chapelle reste fermée. Sur la demande pressante de quelques paroissiens, l’évêque décide la création d’une nouvelle paroisse. Dès qu’ils ont eu vent de cette affaire un groupe de paroissiens fait circuler une pétition demandant à rester à la paroisse Saint Victor et la transmet à l’évêque. Pas de réaction. La nouvelle paroisse compte 6000 habitants.

1870 : une statut provisoire de la Vierge est installée. Peu après l’évêque autorise le culte de Notre Dame de Lourdes.

1880 : à partir de cette date, on trouve des traces de projets de construction d’une église dans les délibérations du conseil de fabrique.

Tableau du xvie siècle La crucifixion et la Vierge

1884 : l’abbé Blanc acquiert le 60-62 Bd Notre Dame pour y construire une nouvelle église.

1885 : se présente l’opportunité d’acheter l’immeuble où se trouve l’actuelle église et le 123 rue Sylvabelle : la paroisse trouve preneur pour le Bd Notre Dame et peut ainsi acquérir l’emplacement actuel de l’église.

1894 : bénédiction de la première pierre par Monseigneur Robert. Une église provisoire en bois est construite sur le terrain vague au 53 Bd Notre Dame.

1898 : célébration des solennités en l’honneur de la purification de Marie dans la nouvelle église encore inachevée.

1928 : achat du 119 rue Sylvabelle pour construire la chapelle Saint Philippe en face de la Chapelle du Sacré Cœur afin d’équilibrer l’église.

1930 : consécration solennelle de l’église par Monseigneur Dubourg.

1931 : inauguration de la Sainte Table et de la chaie en marbre blanc.

1933 : inauguration de l’orgue modifié.

L’orgue a été construit aux alentours de 1860 par Cavaillé-Coll pour servir d’orgue de choeur à l’église Saint Joseph. La paroisse de Saint Joseph l’a offert à Saint Philippe après l’inauguration du grand orgue également un Cavaillé-Coll en 1873.


Architecture

La Vierge à l’enfant Dominique Magaud

La façade du bâtiment, surmontée d’une croix, possède un fronton à arcature aveugle et une rosace polylobée. L’église de style romano-byzantin mesure 40 m de longueur sur 12 m de largeur avec une hauteur de voute de 18 m.

En entrant à gauche de la nef en se dirgeant vers le chœur on trouve successivement : un bas relief de la fin du xve siècle représentant Notre Dame de la consolation et un panneau de bois peint également du xve siècle représentant le calvaire avec au centre le Christ entouré de deux anges portant les instruments de la passion.

On découvre ensuite une statue de Jeanne d’Arc sur le bûcher par Real del Sarte et une statue de Bernadette Soubirous par Serraz. Enfin, dans le transept, une statue du Sacré-Cœur par Louis Botinelly et un tableau du xixe siècle représentant le Christ bon pasteur.

En entrant à droite on trouve d’abord une statue du curé d’Ars, une de Sainte Thérèse de l’enfant Jésus et une de saint Joseph avec l’enfant Jésus. Dans le transept à droite sont placés une statue de saint Philippe et un tableau du xvie siècle représentant la crucifixion avec la Vierge.

Dans le chœur, le maître-autel en marbre polychrome et une statue de Notre Dame de Lourdes sont surmontés d’un ciborium. À gauche on découvre un tableau de Jean-Frédéric Canepa représentant le Christ crucifié d’un aspect saisissant et à droite un tableau de Dominique Antoine Magaud représentant une Vierge à l’enfant Jésus.


SOURCES Wikipédia & www.stjoseph-stfrancois-stphilippe.fr
PHOTOS Rvalette & Google Street Map

Dominique
Avis
Pas d'avis pour le moment. Vous souhaitez être le premier ?
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches