Catégorie : Lieux de Culte
Arrondissement : 15ème

La communauté des Pères Blancs de Marseille est implantée depuis septembre 1994 dans le 15ème arrondissement de Marseille. Elle s’est installée volontairement dans un secteur paroissial où vivent au moins 30.000 personnes aux croyances diverses et aux origines européennes, africaines et asiatiques.

Mgr Lavigerie

Les Pères blancs, dont le nom officiel est Missionnaires d’Afrique, forment une société de vie apostolique de missionnaires fondée à Maison-Carrée (actuelle El-Harrach) en Algérie en 1868 par Mgr Lavigerie, archevêque d’Alger, créé cardinal en 1882.

L’ouverture de cette communauté à Marseille fait suite à une double réflexion. Le synode de Marseille, achevé en 1991, a pris en compte la présence sur le territoire diocésain d’un grand nombre de migrants de diverses religions et de diverses cultures…

La Société des Missionnaires d’Afrique, en son chapitre général de 1992, a inscrit dans son projet missionnaire la rencontre des musulmans et des africains vivant dans les pays occidentaux.

La Province de France, s’appuyant sur les orientations du chapitre a formulé un projet visant à la rencontre des « migrants musulmans et africains »… Cette intuition a été confirmée par le chapitre de 2010 insistant sur la présence de projets missionnaires dans la province d’Europe.

Les engagements des confrères sont diversifiés en fonction de leur expérience passée, de la réalité locale et de la solidarité à vivre avec le diocèse. Ces engagements couvrent 5 axes :

1 – Pastorale auprès des migrants et des personnes issues de l’immigration.

Archives de la Société des Missionnaires d’Afrique

Un confrère est membre du bureau de la commission diocésaine de la Pastorale des Migrants et participe à l’accompagnement de la communauté chrétienne africaine. Deux confrères assurent des cours d’alphabétisation dans des cités et des permanences d’écrivains publics (essentiellement avec des publics étrangers).

Un confrère participe aux activités de l’E.M.E. (accueil et accompagnement d’étudiants étrangers).

2 – Pastorale pour les relations avec l’Islam. Cette pastorale vise à:

Sensibiliser les chrétiens aux réalités de l’islam pour un meilleur « vivre ensemble ». Un confrère anime des groupes à la demande ou l’un ou l’autre séminaire à l’ISTR, de même qu’une émission de radio. Ce confrère est délégué diocésain pour les relations avec l’islam; il donne une série de cours à Notre Dame de vie et anime des sessions.

Rencontrer les croyants de l’islam par le biais d’associations locales, par des invitations diverses, la présence dans une cité et l’accompagnement de couples mixtes.

Animer une rencontre curés-imams: Echange tous les 2 mois sur un thème religieux; un mode de rencontre islamo-chrétienne qui porte à l’amitié et à une meilleure compréhension mutuelle.

Participer à l’Institut catholique de Lyon à un laboratoire sur l’islam.

3 – Pastorale paroissiale d’abord auprès des pratiquants réguliers d’origine diversifiée

Archives de la Société des Missionnaires d’Afrique

Ce sont 200 fidèles environ qui se retrouvent dans les deux églises du secteur: Saint Antoine et Notre Dame Limite. Un confrère en est le curé: il prend en charge la coordination de la catéchèse, la pastorale auprès des occasionnels pour les baptêmes, les mariages et les funérailles. Il visite les familles particulièrement les personnes malades et isolées.

Chacun des autres confrères prend son tour de service dominical et anime un groupe biblique. En tout cela, chacun aide cette petite communauté à s’ouvrir à l’autre. Une messe est célébrée tous les 15 jours dans une cité.

4 – Pastorale œcuménique.

Un confrère prépare des programmes de radio utilisés par Radio-dialogue (radio œcuménique de Marseille) et certains de ces programmes entrent dans un réseau qui retransmet en Afrique francophone.

Un confrère est engagé dans un groupe biblique œcuménique qui réunit catholiques et protestants de l’Eglise réformée de France (groupe qui prépare également chaque année une célébration œcuménique)

5 – Participation à la vie diocésaine


SOURCES peresblancs.org/marsei.htm
PHOTOS Archives de la Société des Missionnaires d’Afrique

FICHE A SUIVRE
Avis
Pas d'avis pour le moment. Vous souhaitez être le premier ?
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches