Catégorie : Lieux de Culte
Arrondissement : 16ème

L’église catholique de L’Estaque, située place Malleterre, est consacrée au saint-patron Pierre et se nomme en provençal San Peiro l’Estaco.

eglise-de-l-estaque-marseille

Elle a construite en 1851 en maçonnerie enduite, avec une façade en briques apparentes sur les dessins de l’architecte Sixte Rey a qui l’on doit notamment le Château Régis à Marseille . Le clocher est érigé en 1863 avec une cloche fondue à Marseille par la fonderie Toussaint Maurel.

Si l’architecture est un exemple classique des églises de la banlieue marseillaise du xixe siècle, sa construction a surtout marqué l’indépendance de L’Estaque vis-à-vis de la paroisse de Séon Saint-Henri (depuis 1809), dans une période d’importante croissance économique et démographique.

Ancien hameau isolé de pêcheurs et de fabricants de tuiles, L’Estaque devient à la fin du xixe siècle un village d’ouvriers d’usines et une station balnéaire. Entre 1870 et 1914, ses paysages sont une source d’inspiration pour des peintres célèbres, tels que Paul Cézanne, Georges Braque, ou Auguste Renoir.

À partir des années 1940, l’économie industrielle s’effondre et L’Estaque est touché par la crise économique et les problèmes d’urbanisme, comme l’illustrent des films de René Allio et plus récemment de Robert Guédiguian, avant d’importantes actions sociales et urbaines à partir des années 1990.

Francois Maleterre dont la place de l’Eglise porte le nom est le propriétaire de la maison où Paul Cezanne séjourna de 1870 à 1883. Bienfaiteur du quartier, il jouissait d’une grande estime, ayant remis gracieusement à la ville plusieurs parcelles de terrains pour l’aménagement des rues.


SOURCES Wikipedia
PHOTOS cabotages.fr & Doume013

FICHE A SUIVRE
Dominique
Avis
Pas d'avis pour le moment. Vous souhaitez être le premier ?
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches