Catégorie : Lieux de Culte
Arrondissement : 2ème

L’église de la Vieille Major est l’ancienne cathédrale de Marseille. Elle a été édifiée à partir du XIIème siècle à l’emplacement d’une première église datant du Vème siècle.

La Major au XVIIème siècle

La cathédrale est entièrement reconstruite au milieu du XIIème siècle. Construite en pierre rose de La Couronne, selon un plan en croix latine, la cathédrale romane est un très bel exemple d’architecture romane provençale.  Elle comprend un chour à abside, avec absidioles et des bas-côtés.

Elle est voûtée en berceau, avec une coupole octogonale sur trompes à la croisée du transept et une demi-coupole sur l’abside heptagonale en cul-de-four.

Le clocher n’a été édifié qu’au xive siècle. Entre le xve et le xviiie siècle, une travée est ajoutée, avec une travée transversale sur la face nord. Le décor de l’ancienne cathédrale est composé essentiellement de l’autel de Saint Lazare, (xve siècle), en marbre de Carrare sculpté de 1475 à 1481 par Franjo Vranjanin, dit Francesco Laurana, sculpteur croate de l’école italienne.

Il est situé dans le croisillon nord du transept, qui présente une arcature jumelée de style Renaissance, une des premières manifestations de ce mouvement en France.

Dans la chapelle Saint-Sérénus, on trouve, outre l’autel-reliquaire de Saint-Sérénus en marbre (xiiie siècle), un bas-relief en faïence d’une déposition de croix « La mise au tombeau » attribué à l’atelier du sculpteur italien Luca Della Robbia (fin xve-début xvie siècle).

Le choeur en bois de cette cathédrale, a été acheté en 1794 par des marins et transféré à la basilique de St. Nicholas à Pietra Ligure, Italie.

La destruction de l’ancienne cathédrale de la Major, qui s’étendait jusqu’au bord de mer, est décidée en 1852, pour permettre la construction de la nouvelle cathédrale Sainte-Marie-Majeure de Marseille.

Mais, les protestations en 1853 de la Société française pour la conservation des monuments et la pression de l’opinion populaire permettent de la sauver de la destruction totale et de conserver ce qui en subsiste après le début des travaux : le chour et une travée.

Elle est donc amputée de deux travées. Elle est déclassée en église paroissiale lors de la construction de la nouvelle cathédrale, et reste affectée au culte jusque dans les années cinquante. Elle est actuellement fermée pour restauration.

Elle fait partie des 934 monuments historiques classés dans la liste des monuments historiques de 1840.


SOURCES Wikipedia
PHOTOS Wikipedia & Ludushka

FICHE A SUIVRE