Catégorie : Lieux de Culte
Arrondissement : 1er

Autrefois nommée Église de Sainte Pie X, elle fut construite sous Louis XIV entre 1648 et 1673 par les Lazaristes pendant les travaux d’agrandissement de la ville. Elle restera inchangée jusqu’en 1840 et sa reconstruction par les jésuites.

eglise-de-la-mission-de-france-marseille-2

Façade côté rue Tapis Vert

Fermée pendant la Révolution, devenue bien national, elle fut mise en vente en 1795. L’église fut ensuite louée aux Clarisses de 1806 à 1833, appelé également L’ordre des Pauvres Dames, créé en 1212 par Claire d’Assise, à la demande de François d’Assise.

L’Église de la Mission de France fut ensuite confiée aux Jésuites par Mgr Eugène de Mazenod en 1839. Cet ecclésiastique catholique fut évêque de Marseille (1837-1861). Il est le fondateur de la congrégation cléricale missionnaire des Oblats de Marie-Immaculée (à l’origine Société missionnaire de Provence). Il a été canonisé en 1995 par Jean-Paul II.

Les Jésuites entreprennent la restauration de l’Église à partir de 1844. Il s’agit en fait d’une véritable reconstruction qui modifiera complètement l’aspect du bâtiment. En 1860 Désiré Michel, cimentier, réalise la façade très originale que nous pouvons encore voir aujourd’hui.

Un orgue Merklin fut installé en 1928 dans le cinéma Le Rialto aujourd’hui disparu. Le buffet de cet orgue va alors servir pour réparer un orgue de 1865 signé Théodore Puget installé dans l’Eglise de la Mission de France.

L’église sera fermée au culte en 1901. En 1905, elle devient un entrepôt de la ville de Marseille. L’orgue de l’église, alors abandonné a subit d’importantes dégradations.

eglise-de-la-mission-de-france-eglise-de-sainte-pie-x-rue-tapis-vert-13001-marseille

Façade côté rue Thubaneau

En 1933, sous l’impulsion de Marcel Prevot, titulaire des orgues de l’église des Réformés, le buffet est transféré dans la chapelle du grand séminaire de Marseille, et la maison Merklin & Kluhn de Lyon reconstruit l’instrument en remontant derrière, le buffet de l’orgue du cinéma « le Rialto ».

Les transformations nécessaires pour obtenir un instrument liturgique sont alors effectuées.

L’Eglise deviendra une salle de concert puis après diverses tribulations, une école de maçonnerie et un entrepôt de mobilier scolaire jusqu’en 1979, elle sera enfin rendue au culte par affectation de la Ville de Marseille à la Fraternité Sacerdotale St Pie X, le 18 octobre 1982.


SOURCES Wikipedia
PHOTOS Wikipedia & Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com

FICHE A SUIVRE
Dominique
Avis
Pas d'avis pour le moment. Vous souhaitez être le premier ?
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches