Arrondissement : 1er

Appelée aussi la Colonne de la Peste, cette statue a été édifié en 1802 sous la direction de l’ingénieur en chef du département Desfougères. A son sommet se trouve une oeuvre du sculpteur Barthélémy-François Chardigny.

colonne-du-genie-de-l-immortalite-marseilleEn 1795, Barthélémy-François Chardigny s’installe à Marseille et obtient en 1796 la commande d’une statue de la Paix pour l’hôtel de ville. Grâce à l’appui du préfet Charles Delacroix dont il devient le quasi sculpteur officiel, il obtient de nombreuses commandes.

Afin d’honorer l’héroïsme des Marseillais durant la peste de 1720, le préfet Delacroix inaugure le 16 septembre 1802 une fontaine installée place Estrangin-Pastré ; ce monument est constitué d’une colonne extraite des cryptes de l‘abbaye Saint-Victor surmontée du Génie de l’Immortalité sculpté par Chardigny.

Ce monument sera transféré en 1839 place Félix-Baret puis en 1865 au jardin de la bibliothèque où il est toujours visible mais souvent malmené par des taggeurs tout comme la fontaine Espérendieu toute proche.

Le génie de l’immortalité est représenté par Chardigny sous la forme d’un enfant jouflu relevant d’une main le flambeau de la vie presque éteinte et couronnant de l’autre le nom des héros qui se dévouèrent lors de l’épidémie de peste de 1720. Les noms de ces personnes sont inscrits sur le piédestal de la colonne.

L’original de cette statue est actuellement au musée des Beaux-Arts à Marseille.


SOURCES Wikipedia
PHOTOS Marseille Sculptée

Dominique
Avis
Pas d'avis pour le moment. Vous souhaitez être le premier ?
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches