Arrondissement : 9ème

Le cimetière militaire britannique de Mazargues crée en 1918 pour accueillir les dépouilles des soldats de l’empire britannique morts à Marseille, célèbre aujourd’hui la mémoire de 1743 soldats tombés en 1914-1918 et 1939-1945 dont 1002 Hindous victimes de la Première Guerre mondiale.

cimetiere-militaire-anglais-de-mazargues-marseille-4Marseille a servi de base aux troupes indiennes en France durant la guerre de 14 ; et pendant toute la durée de la guerre, la “Royal Navy”, la marine marchande , des troupes britanniques et des unités de travail (“Labour units”) travaillèrent dans le port ou le traversèrent.

Quatre cimetières civils de la ville furent utilisés pour la sépulture des officiers et hommes de troupe des forces du Commonwealth qui moururent à Marseille.

Les corps des soldats et travailleurs indiens décédés furent incinérés au Cimetière Saint-Pierre au cours de la période 1914-1916. Le vieux et le nouveau cimetière du Canet, au nord, accueillirent la sépulture des soldats indiens et des travailleurs indiens, égyptiens et chinois en 1917-19.

Le Cimetière de Mazargues, fut moins utilisé au cours de la guerre, mais avant l’Armistice, une extension en fut faite où furent déplacés, peu après, les corps ou les cendres issus des quatre cimetières de la ville et du cimetière communal de Port-Saint-Louis-du-Rhône.

Durant la seconde guerre mondiale, cette extension accueillit les corps des aviateurs du Royaume Uni et du Commonwealth décédés dans tout le sud de la France (jusqu’en Dordogne) de 1940 à 1945.

Le Mazargues Military Cemetery, qui couvre une superficie de 9 021 m2, commémore maintenant 1487 victimes de la guerre de 14-18 et 267 de la guerre de 39-45

Mazargues-War-Cemetery-Marseille-france-6Horaires : ouverture à 7h30 toute l’année ; fermeture à 18h de mars à octobre et à 17h30 de novembre à février.

Le site est peut-être l’un des espaces paysagers les mieux entretenus de Marseille avec une superbe pelouse, de belles compositions florales et un ensemble de système de canaux et de bassins ajoutant une touche très paisible à ce lieu de recueillement et de mémoire.

On y trouve une dalle d’information expliquant l’implication des forces britanniques dans les deux guerres mondiales.

Un registre permet également de laisser une trace de son passage.


SOURCES bertrandbeyern.fr & Wikipédia
PHOTOS Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com

FICHE A SUIVRE
Dominique
Avis
5
Moyenne 1 REVIEW
VOTRE NOTE:
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches