Chef-d’œuvre d’architecture du XVIIIe siècle, la bastide Borély est entièrement classée au registre des monuments historique et labellisée « musée de France ».

En 1850

Joseph Borély achète le 26 juin 1684 à Alzéar d’Antoine une propriété de terres, vignes, prés, jardin, arbres et bâtiment au quartier de Bonneveine. Cette même année 1684, son frère François Borély est nommé 1er échevin de Marseille, signe de sa réussite dans le grand négoce.

Nicolas et Louis Borély, les deux fils de Joseph, résident longtemps à Alexandrie où ils dirigent un comptoir qui importe à Marseille du blé, du riz, de la soie et surtout de l’huile destinée à la fabrication du savon.

Le fils aîné, Nicolas borély, est nommé en 1747 1er échevin de Marseille puis est anobli en 1753 par Louis XV ; il se fait construire un magnifique hôtel particulier à l’angle de la rue Vacon et de la rue Saint-Ferréol qui sera détruit en 1848.

Son frère cadet, Louis Borély, de retour à Marseille en 1755 poursuit la constitution du domaine familial de Bonneveine par des acquisitions successives de terrains : « La Tirane », « La Michèle », « La Dumone » et surtout en 1764 « La Valbelle ».

musee-des-arts-decoratifs-de-la-faience-et-de-la-mode-chateau-borely-parc-borely-marseille-8

Chapelle dédiée à Saint Louis dont les épisodes de la vie sont représentés par les reliefs en marbre de Picou

Sur ces terrains il décide de faire construire un château et demande un plan au célèbre architecte Charles-Louis Clérisseau ; cet homme de l’art remet un dessin d’un projet de façade le 1er septembre 1767.

Il est probable que Louis Borély trouve ce projet trop compliqué et demande à Marie-Joseph Peyre, directeur des bâtiments du roi, de le simplifier.

Les modifications apportés par ce nouvel intervenant ne sont pas connues avec exactitude car il n’existe aucun plan de celles-ci.

Il est par ailleurs probable que d’autres architectes (Aulagnier, Torcat) ont apporté une contribution sans savoir de quelle importance.


Les propriétaires successifs

Le Château côté Parc Borely

Louis Joseph Denis Borély décède le 6 avril 1784 et, n’ayant pas d’enfant, laisse tous ses biens à son frère cadet Honoré Borély, membre honoraire de l’Académie de peinture et de sculpture de Marseille. Ce dernier continue d’entretenir le château et accroît notamment la bibliothèque.

Pendant la Révolution il s’éloigne du château mais le récupère par la suite pratiquement intact. À sa mort survenue le 26 juillet 1804, le château devient la propriété de sa fille unique Louise Jeanne Marie qui avait épousé le 18 mai 1800 Pierre Léandre de Mark de Tripoly, comte de Panisse-Passis.

Celui-ci conserve avec soin le château et les collections qu’il renfermait. À sa mort cette somptueuse demeure est transmise à son fils, le marquis Gaston de Panisse qui, ayant également hérité d’un magnifique domaine sur la commune de Lamanon, décide de vendre le château Borély.


Musée archéologique puis Musée des Arts décoratifs et de la Mode

musee-des-arts-decoratifs-de-la-faience-et-de-la-mode-chateau-borely-parc-borely-marseille-17

Le Salon Doré est ainsi nommé à cause de ses décors somptueux, exposés au soleil couchant de façon à ce que les dorures flamboient en fin de journée.

Le château fut cédé à la ville dès le XIXe siècle pour y fonder un parc et a hébergé le musée d’archéologie pendant plusieurs années (et jusqu’en 1989).

Vaste bâtiment sur 3 niveaux, il est flanqué de deux pavillons, d’une vaste cour et un portail sur l’arrière. Le bâtiment principal regorge en son sein plusieurs pièces richement décorées, et notamment au premier étage, d’une très belle chapelle ovoïde.

Le château Borély, classé aux monuments historiques en 1936 et qui a subi une profonde restauration entre 2009 et 2013, est de nouveau ouvert au public depuis le 15 juin 2013. Il sert d’écrin au Musée des Arts décoratifs et de la Mode.

Découvrez la visite guidée du château en photos


SOURCES Wikipedia
PHOTOS Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com

FICHE A SUIVRE
Dominique
Avis
Pas d'avis pour le moment. Vous souhaitez être le premier ?
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches