Jouissant d’une situation privilégiée en bord de mer, dans la Calanque du Cuivre, face aux îles du Frioul, le centre offre l’un des plus beaux cadres de Marseille. Il borde les Bains Militaires la Malmousque créé en 1846.

Centre des Permissionnaires de la Légion étrangère à Marseille

Le CPLEM héberge les légionnaires et les sous-officiers célibataires qui souhaitent y passer leurs permissions de détente, leurs congés de fin de campagne ou une permission de convalescence…donc à part si vous faites partie de cette grande famille, passez votre chemin !
Sa capacité est de 100 permissionnaires, hébergés en chambres individuelles ou collectives.

Rénové en 2013, le centre propose des installations conviviales, qui satisfont aussi bien les amateurs de villégiature que ceux qui apprécient les vacances sportives et les loisirs nautiques (club de plongée subaquatique, kayak, planche à voile, etc).

Sous certaines conditions certaines associations comme Marseille Autrement peuvent avoir ponctuellement accès au centre. Cependant le site est militaire et son accès est très réglementé….


Centre des Permissionnaires de la Légion étrangère à MarseilleLa Légion étrangère est un corps de l’Armée de terre française disposant d’un commandement particulier. La Légion est également indépendante du point de vue de son recrutement. Formée en 1831 pour permettre l’incorporation de soldats étrangers dans l’Armée française, une partie de ses unités a fait partie, jusqu’en 1962, fin de la période coloniale, du 19e corps d’armée, noyau de l’armée d’Afrique.

L’engagement à la Légion est réservé aux hommes dont l’âge est compris entre 17 et 40 ans (dérogation possible) et a compté depuis sa création et jusqu’en 1963 plus de 600 000 soldats dont une majorité d’Allemands, suivi de trois fois et demie moins d’Italiens, puis de Belges, mais aussi de Français, d’Espagnols et de Suisses. De nombreuses autres nationalités sont représentées, comme les pays d’Europe de l’Est et les Balkans, majoritaires dans les années 2000.

En 2017, c’est le prestige de ce corps d’élite qui suscite leur candidature à l’engagement. Cet attrait et dans le passé, les soubresauts historiques; conflits mondiaux, crises économiques ou politiques, ont participé à un recrutement plus spécifiques : Espagnols à l’issue de la guerre d’Espagne, Allemands après 1945, Hongrois en 1956.

Centre des Permissionnaires de la Légion étrangère à Marseille

Dessin de JP Négre d’après une photo de la revue « Képi Blanc »

Les légionnaires, aussi appelés les képis blancs, ont acquis leur notoriété lors des combats menés sur les champs de bataille du monde entier, notamment dans le cadre des conquêtes coloniales, des deux guerres mondiales, et les guerres d’Indochine et d’Algérie.

Aujourd’hui, les légionnaires sont présents lors des conflits modernes pour des missions d’aide humanitaire, de protection des populations, de maintien de la paix ou parfois de soutien à des gouvernements étrangers, alliés à la France par des accords, dans les crises de leur pays.

Les traditions à la Légion étrangère constituent un ciment pour ce corps qui se traduisent à travers les détails vestimentaires, les emblèmes et symboles spécifiques, les chants et musiques, et enfin par ses fêtes particulières.

L’image qu’elle véhicule sur le public et les artistes est à l’origine de nombreuses œuvres dans tous les domaines : musique, cinéma, peinture, sculpture et littérature. Le code d’honneur du légionnaire dicte la conduite de ces hommes au quotidien, en temps de guerre comme en temps de paix.

Principalement constituée de régiments d’infanterie à ses débuts, la Légion étrangère comporte maintenant également des unités d’arme blindée et cavalerie, de parachutistes, de génie.


SOURCES Légion étrangère & Wikipédia
PHOTOS Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com & Jp.negre

FICHE A SUIVRE
Dominique
Avis
1
Moyenne 1 REVIEW
VOTRE NOTE:
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches