Arrondissement : 15ème

C’est dans le Gard, dans le village de Moussac que se construira en 1836 la première fabrique de réglisse française, la « Réglisserie Carénou et Cie » avec sa marque « Figaro ». Deux ans après en 1838 la société installe une usine à Marseille au 159 de l’avenue de Saint-Louis, emplacement aujourd’hui occupé par une crèche. Quant à l’usine historique de Moussac et ses cheminées, un temps occupée par Haribo elle fermera ses portes en 1989 avant d’être dépolluée et cédée à la mairie pour un euro symbolique. Près de deux siècles après l’usine a disparu mais Marseille produit toujours des confiseries à la réglisse.

La réglisse pousse préférentiellement dans un sol riche et humide et a besoin d’un climat chaud…l’histoire de la réglisse en France se situe donc essentiellement dans le Sud et plus particulièrement dans le Midi en raison de son climat favorable mais aussi d’un contexte économique particulier né à la fin du XIXème siècle.

En effet l’essor de cette industrie est dû au déclin des activités de filatures de la région notamment de la soie mais aussi de la sucrerie. Disposant d’un puissant appareil productif mais fonctionnant au ralentit en raison d’une conjoncture défavorable, les industriels de l’époque ont su saisir l’opportunité de la réglisse pour muer leurs usines et devenir les premières fabriques de réglisse française.

Les villes de Moussac et d’Uzès symbolisent la prospérité économique de l’industrie de la réglisserie dans cette région qui s’est étendue jusqu’à Marseille.

Le premier atelier de Moussac fut construit en 1866 par Isaac Carenou, Alfred Bonifas et Cie, sous commandite d’Ernest Guizot, pour remplacer la réglisserie Barre dont ils étaient locataires.

En 1871, Carenou dirige l’usine seul avant de s’associer en 1873 à son gendre Georges Tur, cousin d’Aubrespy, fabricant de réglisse à Uzès. Le succès est fulgurant et des comptoirs de vente s’ouvriront à Cuba, New York…

En 1962 la marque est absorbée par Ricqlès, en 1970 c’est la fusion avec Zan. Cette société prend le nom collectif de Teissonnière-Kreitmann en 1912, puis est refondée sous la forme SARL Réglisse Zan en 1927.

Elle fusionna en 1970 avec la société Ricqlès, rachète la société Florent en 1975, avant d’être rachetée par Haribo en 1987.

La réglisse était connue des Grecs et des Romains, de Théophraste et de Sainte Hildegarde, qui l’employaient notamment pour éclaircir la voix.

Mélangée à de la racine de chiendent torréfiée, elle entrait dans la composition de la boisson dite « hospitalière », qui se trouvait jadis sur les tables de chevet dans tous les hôpitaux.

On produit toujours des confiseries à la réglisse à Marseille et Uzès, au sein des usines Haribo, depuis le célèbre rouleau de réglisse jusqu’aux Grains de Millet à la couleur rouge, en passant par les Carensac Haribo.

Haribo propose également les produits Zan à l’extrait de réglisse.


SOURCES Wikipedia & objectifgard.com & rue-paradis.fr
PHOTOS archives et cartes postales

Avis
Il n'y a pas d'avis pour le moment. Pourquoi ne pas être le premier ?
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches