Arrondissement : 4ème

Dans la galerie supérieure du Palais Longchamp, le nymphée, à gauche de la fontaine, se trouve un buste sculpté par Poitevin de Maximin, Dominique Consolat maire de Marseille de 1832 à 1843.

buste-de-maximin-dominique-consolat-maire-de-marseille-par-philippe-poitevin-palais-longchampMax Consolat, est né au Bar-sur-Loup le 4 août 1785. Négociant de métier ayant fait fortune en Russie, Consolat a eu le grand mérite de faire voter par le conseil municipal en 1834 le principe de création du canal de Marseille qui conduira l’eau de la Durance jusqu’à Marseille.

C’est pour cela que son buste sculpté par Philippe Poitevin a été placé dans le nymphée du palais Longchamp, en symétrie de celui de l’ingénieur Franz Mayor de Montricher sculpté par André-Joseph Allar.

On lui doit aussi la création de l’avenue du Prado, l’inauguration de l’Arc de Triomphe de la Porte d’Aix ainsi que la percée du tunnel du boulevard National (ancien boulevard d’Orléans) sous la Gare saint Charles. Il réalisa aussi l’éclairage au gaz des rues principales de Marseille.

Après une douzaine d’années de travaux, c’est Bonaventure de la Cropte, comte de Chanterac, un de ses successeurs à la Mairie, qui, en novembre 1849, eut l’honneur d’accueillir l’eau de la Durance dans la cité phocéenne. Max Consolat est décédé le 29 juillet 1858.

La Cité Consolat, située dans le 15e arrondissement de la cité phocéenne, ainsi que la rue Consolat, située dans son 1er arrondissement ont toutes deux été nommées en son hommage.


parc-longchamp-marseille-35Le sculpteur Philippe Poitevin est né le 21 janvier 1831 à Saint-Maximin-la-Sainte-Baume et mort le 15 septembre 1907 à Marseille. C’est l’élève de Joseph Marius Ramus et d’Armand Toussaint. Il débute au Salon de 1855 et produit surtout des bustes. Après un séjour d’une dizaine d’années à Paris, il se fixe à Marseille.

Il travaille pour le palais Longchamp de Marseille où, dans l’escalier d’honneur du musée des beaux-arts, il réalise deux groupes de deux enfants portant des cartouches où sont gravés les noms d’artistes « Finsonius » et « Dandré-Bardon », ainsi que quatre médaillons en bronze, de part et d’autre des portes d’entrée des musées, représentant Georges Cuvier et Aristote pour la porte du muséum d’histoire naturelle, Nicolas Poussin et Pierre Puget pour celle du musée des beaux-arts.

Philippe Poitevin orne également la façade du palais des Arts de Marseille du buste de Sésostris pour figurer l’art de l’Égypte antique, et de celui de Léon X pour représenter la Renaissance italienne.


SOURCES Wikipédia
PHOTOS Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com

Dominique
Avis
Pas d'avis pour le moment. Vous souhaitez être le premier ?
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches