Arrondissement : 1er

Cette maison close qui ferma ses portes en 1946 était décrite par l’écrivain Jean-Pax Méfret dans son ouvrage « Un flic chez les voyous » comme un « lupanar (bordel) renommé et sélect de la rue Venture ».  Au N°4, plus l’ombre d’une courtisane, mais la Mutuelle des Municipaux de Marseille !

Patrick Buisson, connu en autre pour être le conseiller de nombreuses personnalités politiques est également un surprenant passionné de la sexualité sous l’Occupation, qu’il dépeint dans “1940-1945 Années érotiques” et dans lequel il décrit le bordel marseillais de Madame Coste : « Les Ciamossi (propriétaires de la maison close) étaient réputés avoir d’excellentes affaires grâce à leur clientèle allemande« .

Dans un autre ouvrage signé Patrick Buisson « De la Grande Prostituée à la revanche des mâles« , celui-ci écrit qu’à la libération de Marseille, les cadavres des époux Ciamossi sont retrouvés, elle à Saint-Just et lui dans le quartier du Merlan, « sans doute déposé là par un épurateur humoriste », ajoute l’auteur.

bordel-lunapar-chez-madame-coste-4-rue-venture-13001-marseille-3

Jeton de la maison close

Au début des années 1930, Gaston Defferre travaillait comme avocat stagiaire au cabinet Renaudin, 5 rue Venture. L’ancien maire de Marseille croisait alors régulièrement la tenancière de Chez Madame Coste.

Lorsque le jeune homme fut mis à la porte par sa logeuse qui n’appréciait pas ses discours, la maquerelle lui offrit l’hospitalité.

A la suite de l’adoption de la loi Marthe Richard du 13 avril 1946 abolissant le régime de la prostitution réglementée en France depuis 1804, la maison close fermera ses portes laissant sa place à la Mutuelle des Municipaux de Marseille fondée en 1946 par le personnel de la ville.

Alors que naissait la protection sociale en France, elle avait déjà pour vocation d’organiser la solidarité, la prévoyance et l’entraide.


SOURCES Télérama  & Wikipédia Eugénie Cantier
PHOTOS  Issues de l’ouvrage « 1940-1945 Années érotiques » & Fidam

FICHE A SUIVRE
Dominique
Avis
Pas d'avis pour le moment. Vous souhaitez être le premier ?
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches