Arrondissement : 8ème

batterie-de-montredon-marseille-4Cette vieille batterie côtière, française à l’origine, fait déjà son apparition dans un procès verbal de la commission de défense des côtes du 19 février 1886, qui la renseigne comme étant conservée conformément à un avis de la même commission, d’un avis du 10 février 1876.

5 bunkers y seront aménagés en 1943 par les allemands pour l’emplacement de canons de campagne.

Il ne reste plus grand chose de cette batterie où les allemands avaient installé 4×105 Schneider sous casemates type H671, avec PDT type H636a.

La piscine de la Pointe Rouge est à présent construite à l’emplacement de la batterie. Seules les Casemates sont visibles.


Dominique
Avis
Pas d'avis pour le moment. Vous souhaitez être le premier ?
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches