Arrondissement : 11ème

Cette bastide du XVIIIème siècle accueille aujourd’hui dans une demeure rénovée et un parc de 3 hectares le Centre de Rééducation Professionnelle de La Rouguière. Jusqu’au début du 20ème siècle, La Rouguière se dénommait La Salle du nom du seigneur des lieux au 17ème siècle…un domaine qui en 1119 dépendait directement du monastère de Saint-Victor. Découvrez dans l’onglet Photos une dizaine de visuels de l’époque du sanatorium qui s’y installa dès 1910.

Selon les recherches de Charito du site marseilleforum, après son utilisation par les moines, le domaine passa en mars 1377 sous propriété d’Antoine Garcin avant d’être légué à Pierre De Seriazo, d’origine florentine puis à Cosme l’un de ses fils.

La sœur de Cosme épouse alors Michel De Villages. Un des descendants de la famille De Villages, Jean, est autorisé par le roi Henri IV à porter le titre de Seigneur de La Salle, une appellation qui donnera son nom au domaine pendant des siècles…cette famille prestigieuse comptera également dans ses rangs de nombreux chevaliers de l’ordre de Malte.

En 1855, après la mort de Charles, le dernier de la lignée De Villages le domaine est vendu aux enchères. Une partie fut rachetée par un certain M. Rouguier demeurant dans le Var.

En 1910, le docteur Etienne Jourdan achète la bâtisse à Mr Rouguier et installe un sanatorium « La Rouguière »…un établissement médical spécialisé dans le traitement des différentes formes de la tuberculose. Le centre prendra le nom d’ORSAC.

Pendant la seconde guerre mondiale, le château fut occupé par les troupes italiennes et par les allemands. Le 24 août 1944 la bâtisse est libérée par le 7ème Régiment de Tirailleurs Algériens commandé par l’aspirant Roger Audibert…un événement qui marquera le nom de l’artère longeant le centre ORSAC…il deviendra le Boulevard des Libérateurs le 23 juillet 1945.

Les premiers H.L.M. de la Rouguière accueillent leurs habitants en janvier 1962…l’année du rapatriement des Français d’Afrique du Nord. La cité est alors transformée en centre d’accueil et de recensement.

Aujourd’hui la Rouguière est devenue un Centre de Rééducation Professionnelle. L’Etablissement est composé d’une équipe pluridisciplinaire d’une quarantaine de personnes. L’équipe pédagogique, intervient sur éventail très large et très pointu de formations.

Les Centres de Rééducation Professionnelle (CRP) proposent des stages de rééducation professionnelle permettant aux personnes handicapées de suivre une formation qualifiante avec la possibilité d’être rémunérée.

L’objectif des Centres de Rééducation Professionnelle est d’entraîner ou de ré-entraîner la personne au travail, en vue d’une insertion ou d’une réinsertion professionnelle.

Les Centres de Rééducation Professionnelle sont des établissements médico-sociaux gérés par des organismes publics ou privés. Les frais de formation sont pris en charge par l’assurance maladie. La durée des actions de formation est de 10 à 30 mois.

Proche de là se trouvent les Jardins familiaux de la Rouguière. Lauréats d’un appel à projets du ministère de l’Agriculture, l’Association régionale et le PADES (Programme Autoproduction et Développement Social) travaillent à la création d’un guide à l’intention des bailleurs sociaux dans le but de les aider à concevoir et réaliser des jardins familiaux de développement social.

La concertation constante avec les habitants et la réalisation collective du jardin, la délimitation des parcelles et la réflexion menée ensemble sur ce projet commun ont abouti à des prises de conscience qui vont beaucoup plus loin que l’implantation d’un simple jardin.

Non seulement le regard sur l’alimentation commence à changer mais les « jardiniers » se sont collectivement penchés sur les questions des déchets verts, de leur tri, du traitement des espaces extérieurs de la cité, depuis le mobilier urbain jusqu’à l’aménagement d’espaces publics dédiés, ou sur la création de réseaux de jardins familiaux en Méditerranée.


SOURCES Wikipédia & La Rouguière & arhlmpacacorse.com & Charito
PHOTOS Archives & La Rouguière

FICHE A SUIVRE
Avis
Pas d'avis pour le moment. Vous souhaitez être le premier ?
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches