Arrondissement : 1er

C’est en 1770 qu’est édifiée sur La Plaine une simple enceinte de bois montée pour le premier spectacle taurin de Marseille. S’en suivra près de 200 ans de corridas dans la ville jusqu’à la dernière représentation en juillet 1962 aux arènes du Boulevard de Paris.

Une des arènes de Marseille en 1957 (INA)

Selon un article de Gilles Dienst, entre les deux, on compte presque deux siècles et 18 sites ou arènes installés ou construits dans Marseille, et dans lesquels des générations de Marseillais ont pu assister à des corridas, mais aussi a de très nombreuses courses provençales, presque une spécialité marseillaise, à des manifestations équestres et même à des combats de boxe.

Pour autant, la finalité d’une arène étant de recevoir des taureaux, ces derniers se sont promenés dans toute la ville au gré de constructions plus ou moins durables et plus ou moins tauromachiques.

Il y a d’abord les arènes, les vraies. Les premières faites pour durer un tant soi peu sont celles en bois installées en 1881 sur l’avenue du Prado, a la hauteur de la rue du Rouet, et naturellement baptisées Arènes du Rouet.

Elles s’effondrent le jour de l’inauguration, faisant 27 morts et 174 blesses graves ! C’est à ce seul titre qu’elles restent dramatiquement célèbres dans l’histoire de la ville.

Découvrez toute l’histoire de la tauromachie à Marseille en cliquant ici.



SOURCES arteytoro.free.fr
PHOTOS Archives
VIDÉO Ina

Dominique
Avis
Pas d'avis pour le moment. Vous souhaitez être le premier ?
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches